MARCHE DU 14 NOVEMBRE: le FNDC défend l’itinéraire rond-point de l’aéroport-Esplanade du palais du peuple

Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) confirme sa marche de ce jeudi 14 novembre 2019. Mais au-delà de la marche, en tant que telle, c’est surtout à l’itinéraire que les anti-troisième mandat tiennent en particulier. Jusqu’ici, les deux manifestations autorisées menées par le FNDC se sont déroulées entre le rond-point de la Tannerie et l’esplanade du stade du 28 septembre via la Transversale Gbessia Kondébounyi-Hamdallaye. Mais cette fois, le FNDC veut vraiment partir du rond-point de l’aéroport pour arriver à l’esplanade du palais du peuple. Et le via le communiqué ci-dessous, le Front explique son choix. 

COMMUNIQUE N°024

Après avoir mené trois actions d’envergure depuis le déclenchement de ses manifestions le 14 octobre dernier, le FNDC appelle à une gigantesque manifestation le jeudi 14 novembre 2019 sur toute l’étendue du pays.

Les deux dernières marches organisées par le FNDC ont connu une réussite retentissante comme en témoigne la très grande mobilisation et la discipline qui les ont caractérisées.

La dernière marche organisée le 7 novembre dernier, qui a mobilisé plus de trois millions de personnes dont environ deux millions dans la seule ville de Conakry, a eu le mérite de confirmer nos doutes sur l’inadaptation de l’itinéraire emprunté jusqu’ici mais aussi la dangerosité de l’espace où se sont déroulés nos différents meetings.

En plus d’être exiguë, l’itinéraire des deux précédentes marches traverse des quartiers à forte densité humaine, favorisant le risque d’accrochage entre les manifestants pacifiques du FNDC et d’éventuels provocateurs qui ont très souvent infiltré la longue file des marcheurs. Le pire a toujours été évité grâce à l’esprit de responsabilité des manifestants mais également à l’organisation infaillible mise en place par le FNDC.

A lire  N'ZÉRÉKORÉ : des femmes protestataires devant le gouvernorat

Par ailleurs,l’esplanade du stade du 28 septembre, espace abritant le meeting de fin de marche a été le théâtre de dangereuses bousculades et de cas de suffocation des manifestants qui se retrouvaient confinés entre de nombreux kiosques disséminés un peu partout sur les lieux.

Soucieux de la sécurité de ses marcheurs, le FNDC a choisi de démarrer sa marche du jeudi 14 novembre 2019 à partir du rond-point de l’aéroport et rallier le Palais du Peuple pour y tenir son meeting en toute sécurité.

L’autoroute Fidel Castro est l’itinéraire choisi à cause de la largesse de cette voie qui de surcroît n’est bordée que par très peu d’habitations, réduisant considérablement les risque d’affrontement avec d’éventuels contre-manifestants.

Le FNDC est décidé à défendre son droit de manifester sur cet itinéraire et à tenir son meeting au Palais du Peuple, le jeudi 14 novembre 2019.

Ensemble unis et solidaires, Nous vaincrons.

Conakry, le 12 novembre 2019