Antonio Souaré accorde son pardon unilatéral à Super V et Cie

Mamadou Antonio Souaré veut enterrer la hache de guerre. Saisi par l’esprit du pardon et de la réconciliation, le président de la Fédération guinéenne de football (Féguifoot) profite du 60ème anniversaire de la création de son institution pour accorder une amnistie unilatérale à Salifou Camara Super V, son prédécesseur à la tête de l’instance en charge du football en Guinée. Cette magnanimité, Antonio Souaré l’étend aussi aux compagnons d’infortune de Super V que sont l’ex-secrétaire général et l’ex-comptable de l’ancien comité exécutif de la Féguifoot, respectivement Ibrahima Blasco Barry et Aboubacar Morton Soumah. Les intéressés “retrouvent leurs droits d’exercer dans le Football“, est-il indiqué dans la décision ci-dessous

La rédaction 

A lire  KANKAN : « ça ne sera pas facile qu’on parte aux urnes le 16 février prochain », déclare Mamby Camara, rapporteur de la CEPI