Esplanade du palais : le constat de nos reporters

C’est à l’esplanade du palais du peuple que le Front national pour la défense la constitution (FNDC) compte boucler sa marche de ce jeudi 14 novembre. Mais pour les anti-troisième mandat, ce ne sera certainement pas évident. En effet, au-delà du carrefour stratégique de Kondebounyi, à Gbessia, la sécurité est déployée devant l’esplanade du palais. Par ailleurs, les portails  de l’esplanade étant fermés, rien ne dit que le meeting que le FNDC y prévoit aura lieu.

Si tôt le matin, aucun dispositif n’était visible aux alentours du palais, notre reporter qui vient d’y faire un tour a remarqué qu’entre temps, un camion et deux  pickups de la police, y ont été déployés. Par contre, aucun signe du FNDC dans les parages. Pas de fanion, pas de militants.

L’administrateur du palais du peuple sollicité par notre reporter a indiqué n’avoir reçu  aucune autorisation de manifestation sur l’esplanade. Ce qui fait que, selon lui, aucun dispositif de réception d’une quelconque manifestation n’y a été aménagé. En revanche, au-delà des alentours immédiats du palais, la présence policière est visible à partir du pont 8 novembre.

Balla Yombouno   

A lire  VIOLENCES CONJUGALES EN GUINEE : les femmes, victimes banalisées