N’ZEREKORE : une école primaire fermée pour les besoins des activités de la CENI

Les élèves de l’école primaire de Mohomou, située dans la commune urbaine de N’zérékoré, resteront à la maison pendant deux jours. Déjà en cours d’exécution, la décision a été prise par les autorités éducatives de la localité.

Pourtant ce matin, les pensionnaires de l’école primaire Mohomou, comme ceux de toutes les écoles du pays, avaient pris la direction de leur établissement. Mais ils ont été surpris d’apprendre d’un de leurs responsables qu’ils doivent rebrousser chemin et rejoindre leurs domiciles respectifs. Décision que ledit responsable semble avoir subi lui-même. « Aujourd’hui vendredi et demain samedi, il n’y aura pas cours. Il y a une formation des opérateurs de saisie de la CENI. C’est hier aux environs de 17 heures qu’on a été réquisitionné par le DPE pour mettre à la disposition de la CENI 9 salles de classe pour cette formation », explique-t-il sous le sceau de l’anonymat.

Un choix d’autant plus contestable que N’zérékoré ne manque pas autant d’espaces qui auraient pu accueillir la formation de la CENI pour qu’on soit obligé d’interrompre la formation des enfants.

La rédaction

A lire  EMIGRATION : le film qui …avertit !