L’OGDH demande la mise en place d’une commission d’enquête sur les morts

L’Organisation guinéenne de défense des droits de l’homme (OGDH) est préoccupée par les pertes en vies humaines dont la liste s’allonge au gré des manifestations du FNDC contre une nouvelle constitution permettant au président Alpha Condé de s’offrir un troisième mandat. L’organisation demande en conséquence au gouvernement la mise en place d’une commission d’enquête pour situer la responsabilité sur ces morts. Dans sa déclaration, l’OGDH évoque aussi le camp de Soronkoni, comme nouveau site de détention au secret de personnes dernièrement mises aux arrêts. 

A lire  KINDIA/COVID : difficile respect des mesures barrières