N’ZÉRÉKORÉ/MARCHE : les partis politiques dans la mobilisation

A N’zérékoré,  au lendemain de l’autorisation de la manifestation du  Front national pour la défense de la constitution (FNDC) par la commune de N’zérékoré, prévue demain jeudi,  les partis politiques invitent leurs militants et sympathisants à la mobilisation. Leurs leaders locaux ont fait l’annonce,  ce mercredi 20 novembre,  au domicile du coordinateur régional de l’Union des forces républicaines (UFR).

«  J’invite les militants de l’UFR de la préfecture de N’Zérékoré à descendre dans la rue ce jeudi 21 novembre. Pour prendre part à la marche du FNDC dont nous sommes partie intégrante », lance le coordinateur régional de l’UFR, Cécé Loua. Ce jeudi, selon lui,  est mieux indiqué pour  démontrer  qu’ils   sont pleins dans le FNDC et qu’ils sont contre une nouvelle constitution ou un 3ème mandat.

Pour sa part,  le coordinateur régional du Bloc Libéral, Moïse Haba  rappelle à la population que cette marche est autorisée et qu’elle sera pacifique : « Rien n’est à craindre. Les participants de la nouvelle constitution ont déjà chanté partout ailleurs que N’Zérekoré partant. Nous devons sortir massivement pour démontrer  le contraire ».

Pour renchérir, Mamadou Maladho Diaouné chargé des affaires électorales de l’UFDG,  déclare : « On doit se lever demain pour barrer la route aux partisans de la nouvelle constitution ».  Plus loin, il exhorte : « si les promoteurs de la nouvelle constitution étaient  au nombre de  2.000 à la réception du président Alpha Condé, nous devons êtres plus de 30.000 manifestants

N’zérékoré, Niouma Lazare Kamano pour ledjely.com

Tél:+224622783505

A lire  DEVELOPPEMENT : la Guinée relativise la suspension des missions du FMI