KINDIA/MINES : trois ans, un chèque de la CBK pour le développement local

Au total 292.284 USDC’est le contenu du chèque remis par la compagnie de bauxite de Kindia (CBK) aux autorités de cette préfecture, ce mercredi 21 novembre, pour  sa participation  au développement local, notamment  dans les zones fortement impactées par l’exploitation minière. Ce montant porte sur l’exercice 2017. Depuis quelques années,  en effet, la compagnie est en retard  dans le paiement de ses redevances.

Pour la circonstance, N’Fansoumane Touré, préfet de Kindia, explique : « au titre de l’exercice 2016, une école primaire de trois salles de classe a été construite dans  la commune de Mambia. Il y a eu l’extension du réseau électrique  de Gbinkilin-Koumbassaya et la  construction d’un poste de santé dans le district de Foma ». Aussi, ajoute-t-il, il faut souligner  l’achat d’une moto pour le vice maire et d’une voiture pour la mairie, sans compter la  rénovation du siège de cette  commune rurale. Selon lui, d’autres actions de développement ont été réalisées également à Friguiagbè et à Samaya, notamment dans le domaine social. «  Il y a par exemple l’appui aux groupements  féminins de la région », dit-il.

Selon les informations complémentaires, une répartition du montant nouvellement reçu sera faite  en tenant compte des priorités  et  des contraintes liées au développement des communes rurales et de la commune urbaine de Kindia.

KINDIA, Balla Fakoly, ledjely.com

Tel : 625 10 88 66

A lire  FEMME RURALE : des défis pas toujours évidents