TP/LABE : Moustapha Naité, satisfait du niveau des travaux routiers

Le ministre des Travaux publics, Moustapha Naité,  a visité  ce vendredi 22 novembre les travaux de construction et de bitumage des voiries urbaines de Labé, Pita  et Dalaba, faisant une distance de 40,60 km.  Objectif, toucher du doigt  le niveau d’avancement des travaux  financés par le budget national de développement et exécutés  le Groupe  GUICOPRES. Ces chantiers ainsi que d’autres en cours de réalisation à l’intérieur du pays, ont été ouvert en décembre 2018.

 «   A Pita le terrassement  est à 60%, tandis qu’à  Labé il de  55%.  Pour ce qui est de Dalaba, il se situe à 48% », explique Songoma  Youssouf, chef de mission des voiries. Avant d’ajouter que le revêtement est 13%  à Pita,  7% à Labé  tout comme à Dalaba. Selon lui la garantie  de ces bitumes est de 10 ans.

Pour le ministre des Travaux publics, Moustapha Naité, l’état d’avancement des différents chantiers  est   satisfaisant : « je dois dire que nous sommes globalement satisfait de ce qui a été fait avant la saison des pluies à  Labé,  Pita et Dalaba. »  Plus loin, il rappelle que la ville de Labé  à   un chantier de 15km et  que  Pita et  Dalaba ont respectivement  13  et 12,6km. « Globalement,  dans  les trois villes  nous avons  la couche de base qui  est pratiquement à 50% terminée,  c’est à dire prête  à recevoir  le bitume », se réjouit-il. Le revêtement final, débuté à  Labé et à  Pita, selon lui, est au niveau de 15%.

Notons que le coût de réalisation des 15 km octroyés à la ville de Labé et des 12, 6 km de  Dalaba qui constituent le lot N0 1  est de  219. 737. 186.117GNF (hors taxes). A Pita,  les 13 km s’élève à  139. 661. 338 .071 GNF.

A lire  KANKAN : la société civile à l’école du contenu local

Balla Yombouno, envoyé spécial