Guinée/PRESSE : un rapport sur l’audience des audiovisuels

La haute autorité de la communication (HAC), a procédé, ce 26 novembre 2019,  à la restitution publique des résultats de la première mesure d’audience des médias audiovisuels en République de Guinée. Elle concerne 70  organes dont 64 radios (54 privées) et 6 télévisions. Au total, 816 auditeurs ont été interrogés en 10 jours dans 12 préfectures et dans la zone spéciale de Conakry. C’est stat view international qui a réalisé l’enquête grâce au financement d’OSIWA.«  Pratiquement les émissions qui sont suivis sont “les grandes gueules” et “politiquement correcte” au niveau d’espace. Au niveau de la radio rurale c’est le journal, mais aussi les contes et légendes. Bountoungny de continental FM a  aussi une grande audience » explique Aliou Barry, Directeur général de stat view intervienal. Il ajoute que seul 20% des responsables de médias ont fait des études en journalisme, tandis que 71% ont fait un stage ou une formation dans le domaine.

Pour sa part, Hawa Camille Camara, commissaire à la HAC fustige les conditions de travail des journalistes : «  80% des journalistes n’ont pas malheureusement la carte professionnelle de la HAC, parce qu’ils n’ont pas de contrats de travail ou ont un salaire dérisoire »

De son coté, Ibrahima Amadou Niang, représentant d’OSIWA déplore : « dans le rapport, les 88%  des médias privés sont dirigés par les hommes. Les  55% des médias privés ont déclarés qu’au moins un de leurs journalistes s’est fait agresser au cours de l’exercice de son métier ».

Hawa Bah

A lire  FOOT FOR CHANGE : les responsables du projet font le bilan et tracent les perspectives