Le juriste Mohamed Camara limogé de son poste de chef de cabinet du ministère des AE

Finalement, les fonctions de Chef de cabinet du ministère des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, Mohamed Camara ne les aura assumées que pendant 8 mois. Nommé le 10 avril dernier, il a été limogé ce 27 novembre en vertu d’un décret rendu public par les médias de service public. Il est remplacé par Pierre Seny Fofana, précédemment conseiller chargé du secteur privé, des investissements et du partenariat public-privé à la primature.

Quant à Mohamed Camara, le décret indique qu’il est appelé à d’autres fonctions. Formule plutôt consacrée, on ne sait ce que cache cette expression “appelé à d’autres fonctions”. Si elle peut signifier que Mohamed Camara peut rebondir de la plus belle des manières avec des responsabilités plus prestigieuses, il est également possible que cela sous-entende un limogeage sans suite.

Très connu dans le milieu des médias guinéens avec ses tribunes et autres interventions sur les questions juridiques et politiques, Mohamed Camara reste très apprécié au sein de l’opinion publique pour ses prises de position globalement jugées osées et impartiales. De lui, on retient surtout la très courageuse remarque qui avait conduit à la reprise par le président de la République, de sa prestation de serment, au lendemain de sa réélection en 2015.

La rédaction

A lire  DIPLOMATIE : les souvenirs guinéens de Catherine Inglehearn