KALOUM : les procédures administratives en vulgarisation

La campagne de vulgarisation de la plateforme  d’information sur les procédures administratives (PIPA) est lancée ce samedi 30 novembre 2019. Initiée par l’organisation changement positif (OCP), elle est  appui financier par le royaume et  Grande Bretagne. La cérémonie de lancement à été présidée par là mairesse de kaloum, avec  à ses côtés  l’ambassadeur de la Grande-Bretagne en Guinée.

Pour la circonstance, Ibrahima kalil Guey, président de l’OCP explique que la PIPA est une plateforme d’information qui englobe une cinquantaine de procédures : «  elle a été mise en place grâce au financement successif du gouvernement  Américain et Britannique » Selon lui,  l’objectif principal de la création  de cette plateforme est de lutter contre la corruption dans l’administration et  améliorer la gouvernance. « La plateforme informe sur les prix, les procédures, les lieux, les autorités  responsables, les dossiers à fournir et les lieux de chaque procédure », précise-t-il.

Selon Mamady 3 kaba, juriste, la société  civile exprime  sa reconnaissance à l’adresse de  l’OCP pour cette initiative aussi importante pour les gouvernants  que pour les gouvernés : «   cette une initiative  qui ne vise  nullement   pas à  combattre l’Etat et les collectivités locales, mais plutôt les accompagner »

Pour lui, l’OCP vient de poser un acte innovant qui aura le soutien de toute la société civile : « Je  prends  l’engagement  que la société civile apportera  tout son soutien à  la réussite  de ce projet. »

Pour sa part, l’ambassadeur du Royaume-Uni, David McILROY souligne : « ce projet  comme tant  d’autres que nous soutenons contribuera    à  la promotion de la transparence et de  la bonne gouvernance. »

A lire  ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : la cheffe de cabinet en visite de terrain…

De son côté, la mairesse de kaloum, Aminata Touré   félicite : « la corruption est  problème réel pour nos sociétés. »

Balla Yombouno