GUINEE/HOTELERIE : des chiffres qui…parlent

Comment se porte le tourisme en Guinée ? La question  était au cœur d’une conférence  de presse ce lundi 2 décembre 2019 à Conakry. Des explications du ministre d’Etat en charge du Tourisme, de l’Hôtellerie  et de l’Artisanat,  Thierno Ousmane, il résulte des chiffres flatteurs.

A l’entame, le chef du département du Tourisme indique  que la Guinée compte aujourd’hui plus de 364 structures d’hébergement : « pour la seule zone de Conakry, on en compte 223 dont 67 hôtels. » Cet état de fait, selon lui,  a favorisé la création de plusieurs emplois : « ces structures hôtelières   emploient 3125 personnes, en plus des 4500 emplois indirects. »  La tendance de féminisation du secteur, précise-t-il, se ressent beaucoup plus dans la zone de Conakry qu’à l’intérieur du pays. « Cela découle  du manque de motivation et de sensibilisation sur le plan social, culturel et religieux de la gente féminine.»

Dans la foulée, Thierno Ousmane Diallo rappelle qu’avant 1984, la Guinée ne disposait que  de 35 structures d’hébergement. «  Entre 2011 et 2018, 364 structures ont été créées. Nous pouvons citer les Hôtels Kaloum, Nom, Sheraton Grand, Palm Camayenne, Onomo, le centre des affaires du Niger  etc.», se réjouit-il. Pour lui,  des changements notoires ont été observés favorisant  un bon climat de partenariat public-privé.

Balla Yombouno

A lire  Des activistes du FNDC arrêtés la nuit dernière à Matoto