Voici le nouvel itinéraire de l’inhumation des victimes des manifestations

Finalement, la prière mortuaire sur les dernières victimes des manifestations anti-troisième mandat à Conakry, n’aura pas lieu à la mosquée Fayçal. A en croire le Front national pour la défense de la constitution (FNDC), les autorités n’auront pas accepté la requête qui était formulée dans ce sens. Et pour le FNDC, c’est là une preuve de cruauté de ces autorités et le reflet de leur détermination à aller jusqu’au bout de la logique de se maintenir aux affaires au-delà de 2020. Un projet qu’il promet de combattre, à son tour, jusqu’au bout. Mais en attendant, pour ce qui est de l’enterrement des victimes, le programme connait une modification. Comme le 3 novembre 2019, ce 6 décembre, la levée des corps se fera à l’hôpital de l’amitié sino-guinéenne. Puis ce sera la prière mortuaire à la mosquée de Bambéto, avant l’inhumation proprement dite au cimetière de Bambéto. 

Ci-dessous le communiqué du FNDC à propos:

COMMUNIQUE N°034

Le FNDC a appris avec consternation la modification de l’itinéraire de la procession funèbre en l’honneur des victimes innocentes des manifestions de ces dernières semaines.

Contre toute attente, les autorités guinéennes refusent à ce que la prière sur les corps de nos martyrs se fasse à la grande mosquée Fayçal qui est un lieu de culte sensé recevoir les corps de tous citoyens sans discrimination aucune.

Par ce geste, les autorités guinéennes confirment aux yeux de l’opinion leur cruauté et surtout leur détermination à user de la violence pour imposer aux Guinéens leur projet funeste de troisième mandat.

A lire  CHANGEMENT CONSTITUTIONNEL: Lettre ouverte à Alpha Condé

Cette décision unilatérale des autorités guinéennes est sans nul doute une manœuvre éhontée visant à perturber le bon déroulement des funérailles organisées par le FNDC pour le repos des âmes des innocentes victimes des répressions sauvages des forces de défense et de sécurité.

Le FNDC prend acte de ce comportement indécent de nos autorités et considère cela comme une provocation de trop à laquelle il saura répondre à temps opportun.

Soucieux du respect de la mémoire de ses martyrs, le FNDC maintient toutes les activités prévues dans le cadre des funérailles qui auront lieu demain vendredi 6 décembre 2019, suivant le nouveau programme ci-après :

  • 10 h 00 : Levée des corps à l’hôpital Sino-guinéen de Kipé ;
  • 13 h 30 : Prière mortuaire à la mosquée de Bambéto ;
  • 14 h 00 : Démarrage de la procession funèbre en direction du cimetière deBambéto ;
  • 15 h 00 : Inhumation des corps au cimetière de Bambéto ;
  • 16 h 00 : Fin de la cérémonie

Le FNDC renouvelle ses condoléances à toutes les familles éplorées et appelle tous les citoyens guinéens à se mobiliser pour accompagner à leurs dernières demeures nos martyrs de la démocratie. 

Ensemble unis et solidaires, Nous vaincrons.

Conakry, le 06 décembre 2019