N’ZÉRÉKORÉ : les échos d’une conférence sur le VIH/SIDA en milieu scolaire

 

A N’Zérékoré, une conférence-débat  s’est tenue, ce samedi 7 décembre 2019, au groupe scolaire privé Sainte Viviane. Au menu des débats : sur la lutte contre le VIH/SIDA en milieu scolaire. Plusieurs personnalités engagées dans l lutte contre le SIDA étaient au rendez-vous.

Dans son discours d’ouverture, Dr Diawara Fousseny, coordinateur régional par intérim du comité national de lutte contre le VIH/SIDA   indique que  la région de N’Zérékoré est la plus touchée du pays avec un taux de prévalence  très élevé : « les statistiques du premier trimestre de 2019 montrent que sur 3 mille 600 personne dépistées, 739 sont séropositives. » Pour lui,  il est important de mettre l’accent sur la prévention de cette pandémie en milieu scolaire, où se trouve bon nombre de jeunes,  afin de pouvoir éradiquer ce mal à l’horizon 2030.

De son côté, Sékouba Traoré, conférencier et  président du Centre d’écoute et d’orientation pour Jeunes (CECOJ),  rappelle que le VIH/SIDA  se transmet  à travers  le sang, les relations sexuelles non protégées et  de la mère à l’enfant,   soit pendant la grossesse ou lors de l’accouchement : « il y a aussi l’hygiène défectueuse  des toilettes  et l’utilisation des serviettes et dessous. A ce niveau également il y a possibilité de transmission du VIH ». Il a en outre invité, les jeunes à l’abstinence et surtout à l’utilisation des préservatifs. Aussi, il les encourage à aller faire leur test de dépistage volontaire.

Pour  Michel Marie Loua,  fondateur du groupe scolaire l’objectif visé par cette campagne de sensibilisation est de donner une large information aux élèves sur  le VIH/SIDA. « Et cette initiative nous  a permis de comprendre les dangers de cette maladie et comment l’éviter », se réjouit Léontine Loua, élève de  la 11ème,  sciences expérimentales.  Elle invite  la jeunesse à l’utilisation des préservatifs et  promet de s’engager dans la sensibilisation pour réduire le taux de prévalence du VIH/SIDA à N’Zérékoré.

A lire  LEGISLATIVES 2020: 6 dossiers de candidature reçus à la CENI

La cérémonie a pris fin par la présentation des scénettes sur les conséquences de non utilisation des préservatifs et le refus des jeunes à s’abstenir.

 

De N’ZÉRÉKORÉ, Niouma Lazare KAMANO pour ledjely.com

Tél : +224622784505