C’est parti pour le 10ème forum des ministres de commerce de la ZMAO

Comme annoncé  dans l’une de nos dépêches,  le 10ème forum des ministres de commerce de la Zone monétaire  de l’Afrique de l’ouest s’est ouvert ce vendredi 13 janvier sous le thème « Zone de libre échange continentale africaine : opportunités et enjeux pour les Etats membres de la zone monétaire de l’Afrique de l’ouest ». C’est le ministre secrétaire général à la présidence  de la République, Naby Youssouf Kiridi Bangoura qui a présidé l’ouverture des travaux au nom du président de la république. 

Organisée par l’IMAO en collaboration avec ses partenaires, la rencontre a lieu chaque année et se tient dans un des Etats membres de la ZMAO sur une base tournante.  Pour ce qui est du rendez-vous de Conakry, il  offrira l’occasion de partager les expériences des pays sur les questions relatives au commerce transfrontalier et de faire la revue de la performance des échanges intra-ZMAO.

Pour Boubacar Barry, ministre du  commerce de la République de Guinée, le forum qui s’est ouvert ce matin répond  aux impératifs  du temps de l’institution ( ZMAO) : «  notamment l’impérieuse nécessité de renforcer les échanges commerciaux intra-communautaires et mener en particulier la sous-région en ordre de bataille pour affronter le défis que pose  l’avènement de la zone de libre-échange continentale africaine dont l’accord est entré n vigueur le 30 mai 2019 »

Quant au menu du Forum, le ministre de préciser : «  le conseil va examiner et approuver le rapport de la sixième réunion du comité technique  du forum des ministres du commerce de la ZMAO, suite à deux jours de travaux ardus, et celui présenté lors de la journée du secteur privé le 12 décembre 2019, qui porte sur le rapport de l’intégration commerciale de la ZMAO 2018, le renouvellement  des politiques protectionnistes en matière de commerce mondial et l’implication pour la ZMAO, le système panafricain de paiement vecteur de la facilitation accélérée du commerce, et les avantages et opportunités  potentielles de  la zone de libre-échange  continentale africaine pour les Etats membres  de la ZMAO »

A lire  NOUVELLE CONSTITUTION : Alpha Condé y arrive par petites touches

Pour le ministre secrétaire général à la présidence de la République, la rencontre de Conakry offre une autre opportunité après celle du Nigeria. Il s’agit, selon Naby Youssouf Kiridi Bangoura, de celle d’évaluer le chemin  parcouru dans le cadre du processus d’intégration commerciale et d’identifier les défis à relever pour accroître le niveau des échanges intra-communautaires, au nombre desquels précise-t-il, « figure le déficit  d’infrastructures qui entrave le développement des échanges  intra-communautaires et impacte négativement la compétitive de nos économies »

Car note encore le ministre secrétaire général à la présidence de la République, les obstacles tarifaires et non tarifaires persistent et que l’application de certains textes et protocoles relatifs au commerce intra-communautaire reste limitée. « Je garde espoir que les travaux du 10ème forum des ministres  du commerce de la ZMAO permettront d’identifier des nouvelles pistes de solutions pour la dynamisation du commerce intra-communautaire », formule en guise de conclusion.

Balla Yombouno