A Faranah, le nouveau Représentant de l’UNICEF apprécie le cadre de collaboration avec la région

Ce vendredi 29 novembre 2019, le nouveau Représentant de l’UNICEF, dans la dernière étape de sa tournée de terrain, a échangé avec les autorités régionales de Faranah pour apprécier le schéma de collaboration et les acquis du partenariat entre son institution et la région.

Accompagné d’une forte équipe de son bureau de zone basé à Kankan, qui couvre aussi la région de Faranah, Pierre Ngom a été reçu par le Gouverneur de Région, entouré de la circonstance par les membres de son cabinet et plusieurs cadres régionaux.

Dans son intervention, le Gouverneur a tout d’abord souhaité la bienvenue au Représentant et à son équipe. Poursuivant, il a rappelé, depuis qu’il est à son poste, les acquis du partenariat avec l’UNICEF.

De la santé, à l’éducation, en passant par l’assainissement, la protection des enfants et le changement social, le Gouverneur a égrené un chapelet de réalisations. Fin orateur, il a insisté sur les acquis de l’Etat civil (surtout l’enregistrement des naissances) dans les communes de convergence de sa région. Les pourcentages d’enfant déclarés à l’Etat témoignent des progrès enregistrés. Insistant surtout sur la discipline dans le partenariat avec l’UNICEF, qu’il décrit comme le plus solide avec sa région.

N’omettant pas les manquements autant au niveau de la programmation, que dans le suivi et la faiblesse des ressources humaines, Sadou Keïta s’est engagé à renforcer la dynamique de discussion, de dialogue et surtout sur la redevabilité de chaque partie.

Pour finir, il dira ceci « la région de Faranah est la plus pauvre de la Guinée, elle manque de presque tous les services sociaux de base. En termes de présence de partenaires, l’UNICEF est celui qui nous appuie le plus, sans démagogie. Nous souhaitons que cela soit renforcé et si possible élargi à d’autres secteurs ».

A lire  Comment Louise Traoré, orpheline de père et de mère à 4 mois et malnutrie, a survécu ?
Photo de famille au Gouvernorat

Satisfait des propos du Gouverneur, Pierre Ngom avouera être venu rencontrer pour apprendre. Ensuite s’informer à la source pour prendre des décisions justes et appropriées aux besoins des acteurs que son institution accompagne.

Notant que des erreurs de stratégies et d’engagement freinent encore l’accélération de l’atteinte des résultats, il a promis de lancer la réflexion pour mieux articuler la coordination et maintenir un cadre de dialogue permanent.

Au micro des journalistes, il a déclaré : « ma mission est une mission de prise de contact, d’information et d’écoute. L’UNICEF est aux cotés de l’Etat guinéen pour promouvoir les droits des enfants. Donc nous ne faisons qu’un accompagnement selon les priorités et les besoins de cet Etat. Dans une situation de réduction des financements, il est important pour nous (Etat et partenaires au développement) de réfléchir à de nouvelles stratégies innovantes. Cette mission me permettra d’avoir le maximum d’informations auprès des acteurs de terrain afin de prendre des décisions très informées »

La visite du Représentant a pris fin par un diner offert aux responsables régionaux par l’UNICEF.

Mamadou Baïlo Diallo