Diountou atteint 90% de taux d’enregistrement des naissances

 UNICEF/ S.M. Koundouno Amadou Bentè Diallo, Maire de Diountou, Préfecture de Lélouma, région de Labé

Constat fait lors de la visite du Représentant de l’UNICEF, Pierre Ngom, dans la région de Labé. 

Dès son arrivée ce jeudi, 21 novembre 2019 dans la région administrative de Labé, Dr Pierre Ngom, accompagné des membres du staff du bureau de zone de Labé s’est aussitôt rendu à la commune urbaine où il a conféré avec les autorités communales. En effet, il est venu s’enquérir des relations de travail qu’entretiennent ses services et les autorités communales, afin d’ajuster si nécessaire certaines approches de mise en œuvre des activités en faveur de la réalisation des droits des enfants de Guinée.

Après avoir remercié l’UNICEF pour ce qu’il est en train de faire sur le terrain pour le bien-être des enfants, des femmes de la Guinée et à Labé en particulier, les autorités communales, ont également salué les bons rapports de collaboration et de travail qu’elles entretiennent avec le bureau de zone de l’UNICEF de Labé dans le cadre de la mise en œuvre des activités.

Les conseillers communaux tour à tour attireront l’attention du représentant de l’UNICEF sur par exemple, la modernisation du système d’état civil de leur commune, car les extraits d’actes de naissance, de mariages et de décès sont jusque-là dactylographiés et les registres déposés à même le sol; la nécessité d’augmenter les centres de santé, la construction des latrines et l’adduction d’eau dans des écoles pour garantir la bonne hygiène des enfants et leur santé.

 UNICEF/ S.M. Koundouno Amadou Bentè Diallo, Maire de Diountou, Préfecture de Lélouma, région de Labé

Pierre Ngom se rendra successivement à Diountou, une commune de convergence située à 22km de Labé et à Ndantary Thoboy, district situé à 7km de Diountou. Dans le premier district, le Représentant visitera quelques latrines construites avec l’approche ATPC (Assainissement Total Piloté par la Communauté). Il a par ailleurs pu constater l’évolution de l’enregistrement des naissances et échangé avec les groupements de femmes formés aux démonstrations culinaires afin de lutter efficacement contre la malnutrition qui freine la croissance des enfants et leurs capacités intellectuelles.

A lire  N’ZEREKORE : l’abattoir … incriminé

 À l’endroit du Représentant à l’occasion de cette visite dans sa commune, le Maire de Diountou, Amadou Benté Diallo, reviendra, avec des données, sur les interventions de l’UNICEF dans sa commune. Ces interventions se concentrent sur la gouvernance locale, la santé communautaire, la nutrition, la vaccination et la consultation prénatale, l’eau, l’hygiène et l’assainissement, l’éducation, l’état civil, les adolescents et jeunes. Et au regard des données fournies pour chaque secteur d’activité, tous les indicateurs sont au vert dans cette commune de convergence.

UNICEF/ S.M. Koundouno
Dr Pierre Ngom, Représentant de l’UNICEF en Guinée

Toutefois, toujours selon le Maire, il y a des points à améliorer, notamment, l’insuffisance du personnel de l’éducation et de la santé, des points d’eau dans certains districts, écoles et postes de santé, manque de centre d’encadrement communautaire dans certains districts éloignés et à forte densité.
Eu égard aux actions encourageantes menées à Diountou, Dr Pierre Ngom dira « je vois que les femmes sont très impliquées dans les questions de santé. Elles sont majoritairement RECO et ASC, ça c’est quelque chose à encourager, car elles connaissent mieux les problèmes des enfants. J’ai entendu ici que vous êtes à 90% du taux d’enregistrement des naissances, c’est une très bonne avancée, je vous encourage à atteindre les 100%, car le premier droit d’un enfant dès sa naissance, c’est l’identité. J’ai entendu tout ce qui a été dit et je vous garantis que l’UNICEF continuera à travailler avec vous pour faire avancer les choses ».

Pour mémoire, Diountou a été créé en 1974 et érigé en commune rurale de développement en 1991 et compte 9 districts et 38 secteurs.

A lire  Le succès du phénomène Grand P débouche sur une querelle entre sa famille et son manager

Saa Momory Koundouno, Unicef Guinée