A la une Actualités Societé

CONAKRY: des religieux autour des méfaits des réseaux sociaux

Les effets des réseaux sociaux sur la famille musulmane…C’est le thème d’une conférence de presse organisée,  ce dimanche 5 janvier 2020, à la mosquée Sultan Abdelhamid Han de koloma.  C’est à l’occasion de la clôture d’une  formation  à laquelle plusieurs maitres coraniques  des cinq communes de la capitale ont pris part. Deux membres du gouvernement étaient au rendez-vous.

 A l’entame, El hadj Mamadou Oury Diallo, Directeur du séminaire, indique qu’ils sont  150 femmes et 165 maitres coraniques à recevoir leurs diplômes après quelques jours de formation sur le développement des techniques pédagogiques des maîtres coraniques : « dans le but de renforcer leurs capacités dans les domaines d’apprentissage de la lecture du saint coran,  de la méthodologie de mémorisation du saint coran, de la gestion des foyers coraniques et les défis à relever

Ce séminaire, selon les organisateurs,  fait suite à des manquements constatés dans la prestation de la plupart des écoles coraniques de Conakry. « C’est pour corriger ces manquements que l’organisation internationale Imam Malik qui œuvre dans le cadre de la promotion de l’islam, a décidé de réunir de nombreux maîtres coraniques de la capitale pour renforcer leurs capacités », explique Cheickh Oumar Barry, Secrétaire général de l’organisation.

Plusieurs thématiques ont été abordées, notamment la femme musulmane  du point de vue éducatif et culturel, les fondements et les principes d’une famille musulmane, les droits et devoirs conjugaux. Et Mamadou Tafsir Diallo, participant, en sort satisfait : « je vais appliquer  les expériences acquises pendant ce séminaire pour relever le défi. On a besoin d’une équipe administrative et des organisations  de séminaires pour que nos fonctionnements soient correcte »

Pour  Cheickh Oumar Barry,  réseaux sociaux  ont de sérieux effets sur la famille musulmane : «  de nos jours, nos enfants sont trop attachés aux réseaux sociaux. C’est pour cela qu’on a jugé nécessaire de réunir ces maitres coraniques, les responsables de famille pour leur expliquer les dangers liés à ces réseaux. »  Les réseaux sociaux, selon lui, ont pour conséquence la perte des coutumes et mœurs. Ainsi, il déconseille l’utilisation abusive des réseaux sociaux.

De son coté,  le ministre d’Etat en charge  de l’hôtellerie et du tourisme indique : « la contribution du gouvernement est d’abord la création d’une agence qui gère tout ce qui est téléphonie et réseaux sociaux, ensuite  de doter le pays de lois qui répriment la cybercriminalité… ». Ainsi, il  apprécie la tenue de cette conférence : « je crois que c’est une bonne initiative. Je voudrais que tous les guinéens comprennent qu’avoir le téléphone est bien. Mais il faut se méfier du côté néfaste… » .

Balla Yombouno

 

Articles Similaires

MAYS MOUISSI: “Certains pays africains s’en sortiront mieux que d’autres face au COVID-19”

LEDJELY.COM

Dubreka-Kagbelen: 7 morts dans un accident

LEDJELY.COM

Me Salifou Kébé : « le report des élections législatives a été demandé et obtenu par la CENI »

LEDJELY.COM