Ledjely.com
Accueil » SLECG : Aboubacar Soumah justifie l’exclusion de Tounkara et Cie
Actualités Société

SLECG : Aboubacar Soumah justifie l’exclusion de Tounkara et Cie

En marge de l’Assemblée générale de ce 11 janvier 2019 du Syndicat libre enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), le secrétaire général du syndicat des enseignants est revenu sur les raisons de l’exclusion, le mercredi dernier, de trois membres du Bureau exécutif dont l’ex-secrétaire général adjoint, Oumar Tounkara. A en croire Aboubacar Soumah, Tounkara et les autres se sont rendu coupables de trahison au détriment du SLECG. Ils auraient collaboré avec le pouvoir, en vue de saper l’autorité du SLECG et de saboter la grève.  

Extrait…

Le général adjoint Tounkara a dit sur les ondes (des médias) qu’on nous a proposé 4 millions sur les primes. Il était le président de la commission de négociation, mais il ne nous a jamais fait ce compte rendu là ici. (…) Dans le combat, quand le lieutenant te trahit, il communique ta stratégie, tu l’élimines. C’est pour cette raison, après maints avertissements à nos camarades Oumar Tounkara, secrétaire général adjoint, Mohamed Bangoura, chargé de la communication  et Aboubacar Sylla, chargé à la syndicalisation. Mais ils ont continué à trahir. Ils sont de connivence directe avec le pouvoir, toutes les preuves sont là : La dernière preuve qu’on peut vous exhiber est qu’ils ont sillonné le pays, munis d’un ordre de mission signé de Pr. Alpha Amadou Bano Barry, pour aller faire accepter aux enseignants les résultats de l’assainissement et pour les convaincre de pas respecter le mot d’ordre de grève que nous sommes en train de mener. Donc, ce sont des récidivistes. Partout où ils sont passés, nos représentants nous ont appelés pour nous le dire. A Gueckedou, Oumar Tounkara et Lambert Théa étaient là-bas le 6 janvier. Le préfet a appelé notre bureau qui était là pour lui montrer la photocopie de leur ordre de mission pour la région forestière… C’est pourquoi le bureau exécutif a décidé ainsi. Ce n’était pas ma décision. Moi mon principe est que c’est la base qui décide. A noter qu’il a également annoncé la suspension de deux autres enseignants, notamment Lambert Théa, secrétaire communal de Ratoma, des activités syndicales du SLECG pour des raisons similaires.

Hawa Bah

Articles Similaires

CONAKRY : l’AVCB commémore le cinquantenaire des pendaisons de 1971

LEDJELY.COM

KANKAN : la grève du SNE perturbe les cours au secondaire

LEDJELY.COM

Le chef de file de l’opposition parlementaire, Mamadou Sylla, reçu en audience par le président de la HAC

LEDJELY.COM

CENTRAFRIQUE : un ancien commandant de l’ex-Seleka remis à la CPI

LEDJELY.COM

ANNONCE GROUPE FREQUENCE MEDIAS : Ecoutez FIM FM sur 95.3, à partir de ce lundi 25 janvier (Communiqué)

LEDJELY.COM

CONGO-BRAZZAVILLE : vers un nouveau mandat pour Sassou Nguesso

LEDJELY.COM
Chargement....