Actualités International Politique

NOUVELLE CONSTITUTION : la Guinée répond à la France

La république de Guinée rassure tous ces partenaires  que ses choix tiendront compte, dans la transparence et l’équité, de la volonté du peuple seul souverain de ses engagements internationauxCette phrase est de Mamady Kaba, ministre guinéen des affaires étrangères. Cela fait suite à la prise de position de la France dans le débat autour d’une nouvelle constitutionnelle en Guinée, formulée par son homologue français, Jean-Yves Le Drian.   

 Interpellé, mercredi 15 janvier 2020, par la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale française, Jean Yves Le Drian déclare : «  l’engagement du président Alpha Condé à demander une réforme de la Constitution ne nous paraît pas être obligatoirement partagée ni par sa population, ni par ses voisins ».

Pour Mamady kaba, chef de la diplomatie Guinéenne, la Guinée reconnait à chacun de ses citoyens et à d’autres , le droit et la liberté de donner leurs points de vue sur n’importe quel sujet qui ne peut faire ni l’unanimité dans aucun pays ni dans aucune société démocratique. Dans la foulée, il indique que la Guinée, respectueuse de la souveraineté de  tous les États, reconnait le droit de tous les peuples du monde de faire le choix de leur avenir et de décider de leur destin. Aussi, il rappelle qu’Alpha condé avait instruit l’engagement  des  consultations  avec toutes les forces vives relatives à la question d’une nouvelle constitution et que sa décision de consulter son peuple afin de déterminer le  choix et la volonté de ce dernier relève  de ses prérogatives constitutionnelles.

GMC

Articles Similaires

ACCIDENT DE LA ROUTE A LEFARANI : les précisions du chef service des urgences de l’hôpital régional de Kankan

LEDJELY.COM

DÉCRET : le président Alpha Condé nomme le remplaçant d’Aziz Diop à la tête de la préfecture de Kankan

LEDJELY.COM

KANKAN/LUTTE CONTRE LE SIDA : journée porte-ouverte au centre Salamani

LEDJELY.COM