Ledjely.com
Accueil » Un espion de Malick Sankhon démasqué par le FNDC
Actualités Politique

Un espion de Malick Sankhon démasqué par le FNDC

Il dit se nommer Mohamed Soumah  et se réclame membre de la Coordination pour l’orientation de la Basse Guinée (COBAG) – dont il détient une carte de membre. Il a été arrête ce lundi 27 janvier 2020, dans la foulée de la rencontre du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)  et la délégation des Nations unies conduite par le Ghanéen, Mohamed Ibn Chambas. Sommé de donner les explications, il a avoué être en mission d’infiltration au compte au mouvement parrainé par le Directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Malick Sankhon.

Aux journalistes qui l’ont interrogé, Mohamed Soumah a déclaré :

Le bureau  de la COBAG m’a envoyé ici au siège du FNDC pour juste venir recueillir les informations sur ce qui se passe et aller rendre compte. On ne connaît pas le fond,  mais on nous envoie pour tout simplement recueillir les informations au niveau du FNDC. À chaque fois qu’il y a des mouvements, on mandate quelqu’un pour aller assister. C’est la première fois que moi je viens au FNDC. On peut déployer les gens dans les communes,  partout où il y a des grandes réunions.

Précisant que la QG du groupe auquel il appartient se trouverait quelque part à Gbessia corniche, Mohamed Soumah implore la clémence du FNDC. « Parfois, si tu n’as pas les moyens,  tu es obligé de faire certaines choses même si ce n’est pas normal », ainsi justifie-t-il son acte. Car, précise-t-il en outre : « le plus souvent, quand tu remontes une information, tu peux avoir au moins 200 000 GNF. C’est Malick Sankhon qui paie. Parfois, tu peux venir dire au bureau je suis parti à tel et tel endroit, on a fait çà et ça, et on te donne l’argent ».

Nos tentatives de joindre Malick Sankhon pour de fins de recoupement sont restées vaines. Toutefois, un de ses proches avec qui nous avons échangé a répondu qu’il s’agit d’un « pur montage ». « Cela ne ressemble pas à Malick Sankhon que je connais. Il n’est mêlé à cela ni de près, ni de loin », nous a déclaré ce proche du DG de la CNSS.

A noter que plus tard, dans la même soirée de ce lundi, veille d’un nouvel appel à manifestation émis par le FNDC, un autre inconnu présenté comme intrus a été appréhendé, alors qu’il rodait autour du domicile d’Abdourahmane Sano, le coordinateur national du FNDC, sis à Koloma Soloprima. Ce dernier, quant à lui, portait sur lui un badge l’identifiant comme relevant de la Direction générale du renseignement intérieur (DGRI).

Balla Yombouno

Articles Similaires

INTERDICTION DES MANIFESTATIONS EN GUINEE : ce qu’en pense le député Aly Kaba, le chef de file du RPG à l’Assemblée nationale

LEDJELY.COM

DES OPPOSANTS PHOTOGRAPHIÉS AVEC LA MENTION ‘COMPLOT’ : « C’est inadmissible », estime le ministre Damantang

LEDJELY.COM

INSÉCURITÉ : une nouvelle attaque armée à Kankan

LEDJELY.COM

LA GUINÉE ET SES DOULEURS POLITIQUES : une triste répétition de l’histoire

LEDJELY.COM

Malgré l’interdiction, l’UFDG et l’ANAD maintiennent leur manifestation du 25 novembre

LEDJELY.COM

DISSOLUTION DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE : « C’est est un faux débat », tranche le député Aly Kaba

LEDJELY.COM
Chargement....