A la une Actualités Basse Guinée Entreprise

KINDIA/SADEN : au cœur du salon des entrepreneurs

Le salon des entrepreneurs de Guinée (SADEN) régional de Kindia  s’est ouvert ce samedi 1er février 2020. Le thème est : l’entrepreneuriat comme accélérateur des chaines  de valeur agro-alimentaire. L’initiative est  de l’Agence guinéenne pour la promotion de l’emploi (AGUIPE). Et, l’évènement est  co-organisé par  l’Agence de promotion des investissements privés (APIP).

«   Le présent cadre d’échanges entre les entrepreneurs de la capitale et ceux de l’intérieur du pays   est une opportunité offerte à  nos jeunes de renforcer leurs capacités. », déclare Dr Domane Traoré, représentant du gouverneur de la région administrative de Kindia, dans son discours de bienvenue. L’idée de cette rencontre, dit-il,  est de booster l’entreprenariat féminin et jeune  au niveau de la région administrative de Kindia.

Pour sa part, Ansousmane Bérété, représentant de l’organisation des nations unies pour le développement industriel (ONUDI)  indique : « l’organisation du SADEN dans les régions envoie un signal fort en deux messages clés qui nous interpellent : croire fermement que bien de potentialités se cachent dans la profondeur des régions du pays et faire le choix d’aller aux contacts de ces régions et y faire écho des espoirs… »   L’entrepreneuriat, selon lui, peut permettre d’assurer la subsistance, en qualité de véritable moteur de croissance économique.

De son côté, Namory Camara, Directeur  général de l’agence de promotion des investissements  privés (APIP) explique : «  le thème de cette année répond en grande partie à la problématique du développement de l’entrepreneuriat rural. » La région de Kindia, de tradition agropastorale, rappelle-t-il est souvent qualifiée de jardin de la guinée ou cité des agrumes : « elle sert de grenier pour alimenter les marchés urbains en produits vivriers de tout genre. »

Pour lui,  on ne peut pas parler de l’entreprenariat  dans le domaine rural et agricole si les infrastructures de base ne sont améliorées.

Selon Sékouba Mara, Directeur général de l’AGUIP et président du comité d’organisation, ce salon est un véritable outil de cohésion pour ensemble appréhender la problématique de  l’agriculture et ses chaines de valeur : « afin de lutter contre le chômage et l’émigration clandestine des jeunes. »  De ce fait,  poursuit-il, le salon mise pour cette 2ème édition sur le développement de l’entrepreneuriat agricole comme moteur de développement de la Guinée : « il souhaite ouvrir la voie à la création d’activités génératrices de revenus par le biais de l’entrepreneuriat et de faire découvrir les immenses possibilités dont dispose la Guinée.»

Dans son discours d’ouverture, Balla Dopavogui,  chef de  cabinet du Ministère du commerce, se félicite : «  cet événement s’inscrit en droit ligne de  la politique du gouvernement pour essayer de créer de l’emploi dans ce pays.. »

Balla Yombouno, envoyé spécial

Articles Similaires

Le FNDC dénonce une tentative d’ethnicisation du débat sur la nouvelle constitution

LEDJELY.COM

HOPITAL SINO-GUINEEN: Alpha Condé au chevet d’Abdoulaye Bah

LEDJELY.COM

LIBERIA: les enjeux du second tour

LEDJELY.COM