GOUVERNEMENT/BOULANGERS : un compromis pour la baisse du prix de la baguette de pain…finalement

Le prix de la baguette de pain revient à son prix habituel. C’est le résultat d’une réunion des acteurs impliqués qui a regroupé, ce  lundi 3 février 2020, des cadres du Ministère du commerce,  le groupe des industriels et l’union  des boulangers de Guinée. Depuis quelques jours nous vous le disions dans une précédente publication, le prix  d’une baguette de  pain est passé de 3000 à  4000 GNF.

Au sortir de la rencontre, Alpha Oumar Sacko,  Président  de l’union nationale professionnelle des boulangers  explique : «  avec toutes les promesses de ministre du commerce  et des industriels   pour améliorer nos conditions de travail, notamment la réduction du prix du bois et d’autres ingrédients inhérents à notre travail,  nous acceptons de  revenir à l’ancien prix. »

Pour renchérir, Mamadou Saliou Barry,  vice-président de la coopérative national des boulangers  de  Guinée  indique : «  nous avons  apprécié le résultat de  cette rencontre : les moulins ont accepté  de revenir  sur le prix initial.»

De son côté, le PDG des moulins d’Afrique admet que les boulangers ont besoin  du bois à un coût abordable. Ainsi il rassure : « nous leur donnons notre accord de les accompagner. Dans une semaine nous mettrons les camions à leur disposition pour les soulager. Ensuite nous travaillons sur leur immigration vers la modernisation dans 4 mois.»

Pour sa part, le ministre du commerce Boubacar Barry se dit satisfait : « nous sommes arrivés à un point d’accord  qui va nous permettre de maintenir le prix du pain sur le marché tel qu’il était. »  Selon lui,  une commission de travail se retrouve à partir de mardi 4 février  pour  étudier les mécanismes liés  à l’accompagnement les boulangers  en termes de formation, d’équipements et de modernisation de leur outil de travail  pour leur permettre de répondre aux exigences du monde moderne.

A lire  RECENSEMENT DES ENSEIGNANTS : les enquêteurs en formation

Balla Yombouno