KINDIA/SLECG : les menaces de Mory Sangaré

En visite à Kindia dans le cadre d’une sensibilisation, ce mercredi 5 janvier,  le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Mory Sangaré annonce de nouvelles mesures contre les enseignants grévistes. Selon lui, toutes les personnes dont les noms lui parviendront seront remplacées. Extrait !  

«  Ceux qui sont entrain de suivre le mot d’ordre de grève,  sont dans l’erreur. Je vous demande de les prier à rejoindre les classes. S’ils ne reprennent pas les cours, le samedi, tous les noms qui me seront remontés seront remplacés par les retraités ou par les étudiants. Et,  ils n’auront pas de salaire ni de prime jusqu’au mois de juillet. En plus,  ceux qui vont continuer vont perdre leurs postes. C’est pour ça que j’ai  fait le déplacement. Hier j’étais à Boké,  aujourd’hui je suis avec vous.»

 

Balla Kourouma, correspondant

A lire  EDUCATION : la grève annoncée dès ce samedi