Me Salifou Kébé : « le report des élections législatives a été demandé et obtenu par la CENI »

La commission électorale nationale indépendante (CENI) a animé, ce mercredi  05 février 2020,  une conférence de presse. Au menu : la situation qui prévaut au sein de l’institution. Cette rencontre intervient 24 heures après le décret  portant  couplage du référendum avec les élections législatives.

  A l’entame,  Me Salif Kébé, président de la CENI, explique : «  le report des élections législatives  a été demandé et obtenu par la CENI pour des raisons purement techniques et logistiques. »  A présent, dit-il, la commission électorale est prête à organiser les législatives  et le référendum concomitamment : «  mettez la présidentielle, les législatives, les communales,    et le référendum ensemble, nous allons pouvoir les organiser.»

Toutefois, il admet qu’il y avait des soucis pour le respect de la date du 16 février : « nous ne pouvions pas avoir le délai normal  de distribution des cartes. Nous ne pouvions pas nous permettre de distribution  les cartes en 5 jours et dire qu’on a organisé  les élections. »  Aujourd’hui, ajoute-t-il, 4500 commissions sont sur place pour la distribution des carte d’électeur : «  et désormais, ces commissions vont siéger  dans les secteurs.  Les cartes ont été acheminées et le matériel est maintenant sur le terrain à l’intérieur comme à l’extérieur  du pays. »

En ce qui concerne  les bureaux de vote, il rassure le découpage est fini et  les statistiques finales  sont disponibles.

Balla Yombouno

A lire  NAIROBI : c’est parti pour la conférence internationale sur la population et le développement