Ledjely.com
Accueil » Abdourahmane Sanoh encourage l’Union européenne à « aller plus loin »
Monde Politique

Abdourahmane Sanoh encourage l’Union européenne à « aller plus loin »

C’est avec soulagement que le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) a accueilli l’adoption, ce jeudi 13 février 2020, par le parlement européen, d’une résolution en vertu de laquelle les eurodéputés, d’une part, marquent leur opposition au projet de changement constitutionnel à la base de la crise qui secoue le pays depuis des mois, et de l’autre, dénoncent la répression dont sont victimes les opposants à une nouvelle constitution. Une résolution qui, aux yeux du coordinateur national du Front anti-troisième mandat, prouve que le combat que son mouvement mène est partagé au-delà des frontières nationales. Toutefois, Abdourahmane Sanoh dit souhaiter que l’Union européenne aller au-delà des prises de position de principe. Cette dernière, selon le chef des contestataires de la nouvelle constitution en Guinée, doit passer à l’étape des sanctions dont le caractère plus contraignant à tendance à produire de meilleurs effets.  

Ci-dessous, la réaction d’Abdourahmane Sanoh

Nous saluons cette prise de position clairement et fermement exprimée par le parlement européen contre les graves violations des droits humains et le recul démocratique en Guinée.

Cette résolution prouve que le projet de 3ème mandat de M. Alpha Condé est autant rejeté par le peuple de Guinée que par l’Union Européenne à l’instar du reste de la communauté internationale.

Avec 37 personnes tuées dont 35 par balles, nous encourageons l’Union Européenne à aller plus loin en adoptant des sanctions conformément à l’article 96 de l’accord de Cotonou. Je crois d’ailleurs que cette résolution est un grand pas vers des mesures contraignantes notamment l’interdiction de voyage, le gel des avoirs, la suspension de la coopération militaire et judiciaire… contre le gouvernement et toutes les personnes identifiées qui soutiennent ce coup d’Etat constitutionnel.

La rédaction

Articles Similaires

MAMADOU SYLLA : « On ne peut pas relaxer quelqu’un sans savoir ce qu’il a fait »

LEDJELY.COM

ALPHA CONDE : « la politique, ce n’est pas mentir ou jouer »

LEDJELY.COM

« Personne ne peut plus me contester », Mamadou Sylla jubile après sa rencontre avec Alpha Condé

LEDJELY.COM

FEGUIFOOT : la FIFA « prend acte » de la réintégration d’Amadou Diaby

LEDJELY.COM

PRISON DE CONAKRY : les avocats des opposants empêchés d’accéder à leurs clients

LEDJELY.COM

GUINEE : la grâce accordée aux mineurs est-elle un signal en vue de la décrispation politique ?

LEDJELY.COM
Chargement....