Ledjely.com
Accueil » Cimenterie : un incendie emporte une demi-douzaine de magasins et leurs contenus
Societé

Cimenterie : un incendie emporte une demi-douzaine de magasins et leurs contenus

La série malheureuse des incendies qui s’abat sur les marchés de Conakry se poursuit. Ainsi, après ceux de Madina et de Matoto, la nuit dernière, c’est le marché de la Cimenterie, dans la périphérie nord de Conakry qui en a été victime. Selon nos informations, le feu, parti d’un court-circuit, s’y est déclaré dans les environs de 3 heures du matin et a consumé des magasins contenant notamment des matelas et d’autres objets de valeur. Précisément, 7 magasins sont concernés dont quatre dont le contenu a littéralement été réduit en cendre. Au petit matin de ce samedi, avec l’aide des sapeurs pompiers d’une société de la place, les flammes ont été maîtrisées. Aucune perte en vie humaine, par contre.

Ibrahima Diallo, voisin d’une des victimes du sinistre témoigne :

On nous a appelés à 3 heures du matin pour nous dire que les boutiques ont pris feu. Quand nous sommes arrivés, nous nous sommes joints à ceux qui se battaient déjà contre les flammes ou qui essayaient de sauver les magasins qui n’étaient pas encore touchés. Car deux étaient déjà suffisamment calcinés. Le troisième, nous avons tout fait pour casser la porte, nous n’avons pas pu. Il contenait des matelas, des chaises, etc. Et jusqu’à 6 heures pratiquement, on en était avec ce seul magasin. Entre temps, les sapeurs pompiers de la société Topaz étaient venus à notre secours et nous avons pu, autour de 6 heures 20, éteindre le feu. Dans quelques autres magasins, on avait aussi réussi à sauver quelques objets.

Sollicités par les sinistrés, des policiers ont notamment aidé à sécuriser les lieux de l’incendie. Avec leur présence, « ceux qui voulaient voler certains objets que nous sortions des magasins pour les placer dehors, n’ont pas pu le faire. J’avoue que de ce point de vue, ils n’ont vraiment aidés », admet Ibrahima Diallo.

Thierno Diallo 

Articles Similaires

Boké, une ville qui étouffe sous la poussière !

LEDJELY.COM

PONT 8 NOVEMBRE : des militaires demandent à certains passants de payer de l’argent

LEDJELY.COM

Labé touchée par une crise de sel suite à la fermeture des frontières

LEDJELY.COM

Tierno Monénembo : « Je ne reculerai pas »

LEDJELY.COM

MARCHÉ SANOYAH-KM36 : une odeur de poissons pourris provenant de camions frigorifiques étouffe les riverains

LEDJELY.COM

KANKAN : ces enfants qui cherchent eux-mêmes leurs fournitures scolaires…

LEDJELY.COM
Chargement....