KANKAN : Alpha Condé désavoue Taliby Dabo

Le président Alpha Condé a mis à profit l’étape kankanaise de la tournée de campagne qu’il effectue depuis quelques jours à l’intérieur du pays pour se prononcer dans la crise qui mine son parti dans cette ville qui lui est acquise. Et même s’il donne l’impression de ne vouloir frustrer personne, il sera clairement affiché en faveur du directoire de campagne officiel du RPG-arc-en-ciel. Autrement, ouvertement, il désavoue Taliby Dabo dont on sait qu’il ne partage pas les choix qui ont été faits dans le cadre justement de la constitution de ce directoire.

Sans citer de nom, le président de la République a dénoncé ceux qui ont tendance à ramer contre les directives officielles du parti dans la cité de Nabaya. « Il y a trop de petits chefs à Kankan, le RPG est le RPG, il n’ya pas de chefs, ni de petits au sein du parti. Quand on met en place une direction de campagne, tout le monde doit travailler en harmonie et rendre compte à cette direction, je ne veux plus entendre que telle équipe va à gauche et l’autre à droite, si on doit aller à gauche, qu’on parte tous de ce coté » a lancé en substance, Alpha Condé, ferme.

L’unité du parti, c’est davantage la préoccupation du chef de l’Etat. Surtout avec les législatives et le référendum en vue. Car l’essentiel dans une période comme celle-là, à en croire, « l’important est le taux de participation lors des législatives  et non vos combats d’intérêts » Et dans une allusion plus explicite à Taliby Dabo qui, récemment dans nos colonnes, assumait faire de la sensibilisation au nom du RPG, Alpha Condé assène :

Faites autant de sensibilisation que vous voulez, si les citoyens ne votent pas c’est inutile, vous avez trois grandes activités à savoir : récupérez les cartes d’électeurs, apprendre le vote aux citoyens et surtout le jour du vote, partez tous voter. Je veux entendre que la préfecture de Kankan  a voté 100% pour le référendum, je ne veux pas de division entre nous, il n’ya pas de Peulh, ni Soussou, ni Forestier et non plus Malinké. Nous sommes tous Guinéens et nous restons et demeurons une seule famille.

Après un message aussi explicite, la question est de savoir si les frondeurs tels Taliby Dabo rentreront dans les rangs ou si au contraire, ils y verront plutôt une exclusion assumée, ils se radicaliseront un peu plus. D’autant que l’on se rappelle qu’il y’a plus de quarante-huit heures, le groupe de média de Taliby avait été la cible d’une attaque de la part de jeunes identifiés comme proche du directoire de campagne du parti.

A lire  ERE SEKOU TOURE : le complot fondateur

Depuis Kankan, Michel Yaradouno pour ledjely.Com

Tel : 620 997 057