Ledjely.com
Accueil » Avec la bourse de l’UNICEF, Alhassane opte pour un vélo afin de se rendre au collège plus aisément
Publireportage

Avec la bourse de l’UNICEF, Alhassane opte pour un vélo afin de se rendre au collège plus aisément

Plus question pour Alhassane de se lever tôt pour rallier le collège de Komayah, il a maintenant un vélo qui lui facilite ce déplacement. 

Kondéyah est un village situé à 10 km de Komaya. C’est dans ce village qu’Alhassane Camara a fait toute son école primaire jusqu’à ce qu’il obtienne son examen d’entrée en 7ème année en 2019. Issu d’une famille polygame, Alhassane, l’un des 7 enfants de sa mère est orphelin de père. Et donc il ne peut maintenant compter que sur sa maman, ménagère de profession. Au terme de son cycle primaire, Alhassane est envoyé au collège de Komaya suite à son admission au certificat d’études primaires. Mais faute de tuteur, il restera à Kondéyah où il sera contraint de parcourir à pied chaque matin, 10 km pour rallier le collège. Pour ce faire, Alhassane doit se coucher un peu plus tôt pour espérer se lever très tôt le matin afin d’arriver à temps à l’école.

Saa Momory KOUNDOUNO
Alhassane Camara, élève en 7è année au collège de Komayah

« Après notre admission à l’examen d’entrée en 7ème année avec mes amis, eux, leurs parents leur ont trouvé des tuteurs à Komaya qui abrite le collège, mais moi, je n’en ai pas trouvé. Je suis donc resté au village ici. Je me levais à 05 heures du matin et je quittais la maison à 06 heures du matin pour pouvoir être à temps à l’école. C’est pourquoi quand je révisais, ma maman venait souvent me dire d’aller me coucher même si je n’ai pas fini de réviser mes leçons du lendemain, car je dois me lever tôt le matin ».

Ce nouvel agenda a une incidence négative sur la performance et l’épanouissement scolaires d’Alhassane du fait qu’il ne peut pas réviser ses leçons normalement par manque de temps. Il arrive souvent épuisé de l’école après avoir parcouru l’énorme distance qui le sépare de son collège. Résultat, il peine à suivre les cours convenablement.

« Quand je suis en classe, à partir de midi, je commence à somnoler. À partir de cette heure, ma concentration pour suivre les cours est entrecoupée par de petits moments de sommeil. À cela s’ajoutent les maux de tête dont je souffre souvent par manque de sommeil ».

Après l’ouverture des classes pour l’année scolaire 2019 – 2020, l’UNICEF a entamé la mise en œuvre d’un projet d’assistance des élèves vulnérables issus des familles démunies et devant parcourir des distances considérables pour rallier l’école, grâce à l’appui financier de the Catalyst Foundation. C’est ainsi qu’Alhassane bénéficiera de cette bourse d’entretien. Après avoir reçu la bourse, ses parents lui achètent un vélo afin de faciliter son déplacement pour l’école.

Saa Momory KOUNDOUNO
Alhassane Camara, élève en 7è année au collège de Komayah.

« J’étais dépassé par ma joie quand ma maman m’a remis ce vélo acheté grâce à l’assistance financière de l’UNICEF. Depuis, je me lève à 06h pour quitter à 06h30 et j’arrive à l’école à 07h30. J’ai maintenant le temps de bien me reposer, dormir et apprendre mes leçons. Une fois encore, je suis content, car je suis bien les cours maintenant, sans dormir en classe, comme je le faisais avant ».

Avec le reste du montant de la bourse, Alhassane aura un sac à dos et des livres.
Ce vélo est précieusement entretenu par Alhassane, car dès qu’il quitte l’école, nous confie-t-il, il le gare et ne le reprend que le lendemain matin. En cas de panne, rassure Alhassane, il l’envoie rapidement chez un réparateur se trouvant dans son village et c’est ce dernier qui le dépanne.

Saa Momory Koundouno

Articles Similaires

L’UNICEF dote le Ministère de la santé en véhicules grâce aux fonds GAVI

LEDJELY.COM

Réouverture des classes intermédiaires, Bintia pourra enfin poursuivre son rêve devenir banquière

LEDJELY.COM

Tous derrière le Horoya AC!

LEDJELY.COM

L’UNICEF contribue au nouveau fonds commun Education à travers une convention avec le gouvernement

LEDJELY.COM

FRIA/TORMELIN : la ferme d’Aboubacar Makissa attaquée, des cases brûlées, des maisons caillassées, l’UFDG accusée

LEDJELY.COM

VIOLENCES PRE-ELECTORALES A FRIA : Aboubacar Makissa Camara appelle au calme et à la retenue

LEDJELY.COM
Chargement....