Ledjely.com
Accueil » GUINEE: l’Union européenne émet le « doute sur la crédibilité des échéances électorales »
Monde Politique

GUINEE: l’Union européenne émet le « doute sur la crédibilité des échéances électorales »

A propos du double scrutin législatif et référendaire prévu ce dimanche 1er mars 2020, les communiqués se suivent et se ressemblent. Tous émettent des réserves et de sérieux doutes sur la transparence et la crédibilité de la double consultation, déplorent son manque d’inclusivité ou s’inquiètent des risques dont elle est porteuse. Après la Grande Bretagne et la CEDEAO  entre autres hier, et l’Union africaine un peu plus tôt vendredi, c’est autour de l’Union européenne de faire part de sa préoccupation. Via une déclaration de son Haut-représentant, l’UE a son tour estime que « l’absence d’inclusivité et de transparence jette le doute sur la crédibilité des échéances électorales à venir ». En conséquence, elle fait en particulier au sens de responsabilité du président Alpha Condé à qui il incombe de  » renouer le dialogue et de rétablir un climat de confiance propice à la paix sociale et à la tenue de scrutins crédibles attendus pour l’année 2020 « . 

Ci-dessous l’intégralité de la déclaration

Les récentes déclarations de l’Organisation Internationale de la Francophonie, à travers son communiqué du 24 février sur l’état du fichier électoral guinéen, et la décision de l’Union Africaine, annoncée ce vendredi 28 février 2020, de rappeler sa mission d’observation des élections législatives du 1er mars, confirment les inquiétudes de l’Union européenne. En l’état, l’absence d’inclusivité et de transparence jette le doute sur la crédibilité des échéances électorales à venir.

Cette situation attise le risque de division et de tension au sein de la communauté nationale. Il incombe à tous les acteurs politiques, en particulier au Président Condé en tant que Chef de l’Etat, de renouer le dialogue et de rétablir un climat de confiance propice à la paix sociale et à la tenue de scrutins crédibles attendus pour l’année 2020.

L’Union européenne appelle à la retenue et condamne l’usage de la violence d’où qu’elle vienne.

Elle soutient toute initiative de la région pour trouver une issue pacifique à cette crise et appelle les acteurs guinéens à coopérer.

Articles Similaires

« Kénéma m’a torturé » confie Grenade

LEDJELY.COM

TPI DE MAFANCO : sept ans de prison et une amende de 100 millions de francs guinéens requis contre Ismaël Condé

LEDJELY.COM

GRENADE SUR LA PHOTO LE MONTRANT AVEC UNE ARME : « C’était un chantage ! », assure le concerné

LEDJELY.COM

BOUBACAR DIALLO “GRENADE” : « Alpha Condé est un grand homme… »

LEDJELY.COM

TPI DE MAFANCO : Ismaël Condé nie en bloc les accusations formulées contre sa personne

LEDJELY.COM

Gouverner par constat, la méthode Alpha

LEDJELY.COM
Chargement....