Ledjely.com
Accueil » KANKAN/REPORT DES ELECTIONS : les réactions des citoyens !
A la une Politique

KANKAN/REPORT DES ELECTIONS : les réactions des citoyens !

A Kankan, fief du parti au pouvoir, l’annonce du report du double scrutin législatif et référendaire par le Président de la République, Alpha Condé, est reçu tel un coup de tonnerre. Sur les visages, c’est la déception. Même au niveau de certains responsables du Directoire de campagne du RPG-arc-en-ciel qui peinent à cacher leurs sentiments.  

Il est 7 h à Kankan, fief du RPG-arc-en-ciel. Dans les cafétérias et autres lieu de rencontre, un sujet monopolise les débats : le report des élections législatives, couplées au référendum. A la gare routière, Idrissa Kaba, chauffeur de taxi,  a du mal à cacher sa déception. «  Il nous a tués », dit-il dans une métaphore relative au discours du chef de l’Etat, annonçant l’ajournement du scrutin. Un passager qui apprend  pour la première fois cette nouvelle diffusée pendant la nuit  crie : « tu jure ! » Dan la discussion qui s’engage du coup, toutes les personnes présentent s’accordent pour décrier cette nouvelle décision de l’exécutif.

Rencontré à la briqueterie, quartier périphérique, Mohamed Condé rappelle : « le président est venu nous assurer que rien ni personne ne pourrait l’intimider ». Pour ce jeune économiste le report du scrutin est un signe de faiblesse des autorités : «  elles ne contrôlent plus rien. » Avis partagé par  Hadja Mariam Cissé, habitante du quartier Heremakonon : « quand ma fille m’a informé du report des élections, je n’ai pas cru. Il a fallu que  j’appelle mon fils à Conakry pour la confirmation. » Comme ça, dit-elle, les enfants ont perdu des jours de cours pour rien.

Pour Moussa Condé, candidat  de l’UDIR à l’uninominal, le renvoi des élections est une insulte à l’égard de la démocratie : « le président pouvait au minimum consulter les partis en lice. Cela s’appelle saper les efforts des leaders. C’est  déplorable ! » Plus loin, il annonce  que le bureau politique de son parti se retrouve à Conakry pour échanger autour de cette nouvelle situation et en tirer les conséquences qui s’imposent.

De son coté, Karamo Condé du Directoire de campagne de la mouvance se félicite de ce report : «  si la paix est menacée, il n’y a pas de raison de foncer tête baissée »  Dans la foulée, il rappelle que les incendies sont enregistrés dans plusieurs préfectures  et estime que ce report va calmer les ardeurs  et permettre à chacun d’œuvrer pour la paix.

Depuis Kankan

Michel Yaradouno pour le djely. Com

Tel:620 997 057

Articles Similaires

Boké, une ville qui étouffe sous la poussière !

LEDJELY.COM

FONIKE MENGUE : un Collectif d’ONG demande la libération immédiate de l’activiste

LEDJELY.COM

ÉTHIOPIE : la situation incertaine et précaire à Mekele laisse toujours planer l’inquiétude

LEDJELY.COM

Pour comprendre le mal et panser notre pays, le dialogue entre Guinéens est impératif

LEDJELY.COM

PONT 8 NOVEMBRE : des militaires demandent à certains passants de payer de l’argent

LEDJELY.COM

Labé touchée par une crise de sel suite à la fermeture des frontières

LEDJELY.COM
Chargement....