ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : Kader Yacine Barry prend fonction

Nouvellement nommé, Kader Yacine Barry est investi dans ses fonctions de ministre  de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, ce mercredi 04 mars 2020. La cérémonie  s’est  déroulée  en l’absence de son prédécesseur,  Abdoulaye Yero Baldé, démissionnaire.

«C’est une cérémonie d’installation et non de passation de service », précise Sekou Kourouma, ministre secrétaire général du gouvernement, à l’entame de la cérémonie.  La démission volontaire du ministre sortant, selon lui,  constitue un abandon de poste.

Toutefois, dans son discours de circonstance, le secrétaire général du département, Dr Binko Mamady Touré  rappelle les réformes réalisées dans le secteur de l’enseignement, notamment  la mise en place des conseils d’administration dans les institutions d’enseignement supérieur,  le recensement biométrique des étudiants et du personnel d’encadrement  qui a permis de détecté plus de 30 000 fictifs en 2017 et l’amélioration de l’orientation des bacheliers a travers la plate-forme GUIPOL.

Dans la foulée il annonce la signature de plusieurs accords de coopération et de partenariat et la mise en place des programmes d’appuie de la diaspora aux institutions d’enseignement supérieur guinéen.

Saisissant la balle au bond, le ministre rentrant, Kader Yacine Barry indique que ses actions s’inscriront  dans la dynamique de continuité et de consolidation des importants acquis du département : « les priorités du département resterons axées sur l’amélioration de la gouvernance de l’institution, le renforcement des compétences et la motivation du personnel».

De ce fait, il s’engage à privilégier  la concertation afin que les cadres restent les premiers acteurs de la politique nationale de l’éducation. « Je veillerais personnellement dans un esprit d’équipe à renforcer l’harmonie et à stimuler toutes les énergies pour que chaque démembrement du département puisse jouer sa partition dans la réalisation de notre mission. »

A lire  GUINEE : enfin l’installation des élus locaux après les accords politiques et/ou de partage ?

Balla Yombouno