N’ZÉRÉKORÉ : le gouverneur demande pardon pour les propos du préfet

Le gouverneur fait amende honorable au nom de son préfet. Après l’ultimatum donné au préfet de N’zérékoré, suite aux propos que ce dernier a récemment tenus en marge d’une conférence de presse, le gouverneur de région qui, ce jeudi 5 mars, a conféré avec les structures de jeunesse, a présenté ses excuses. Mohamed Ismaël Traoré pour admettre qu’El Hadj Sory Sanoh a eu tort d’aller si long dans ses propos.

Le discours de son subordonné de la semaine dernière, Mohamed Ismaël Traoré le qualifie de « propos malveillants ». « En écoutant les jeunes et les collègues qui étaient à côté de moi, j’ai compris que nous sommes en faute. Nous allons demander pardon à toutes les congrégations des jeunes, à la notabilité tout en leur disant que ce serait notre dernière façon d’agir de cette façon et que nous nous comporterons négativement à l’endroit de la population de N’zérékoré », indique ensuite le gouverneur de région.

Par ailleurs, le gouverneur estime que les « représentants de l’État, qui doivent mettre tout en œuvre pour le respect de l’autorité de l’État, ne doivent pas être les premiers à lancer des propos pour créer des troubles dans leur juridiction. Cela n’est pas normal ».

Après avoir présenté ses excuses, Mohamed Ismaël Traoré a donné 48 heures aux jeunes pour que, dit-il, ils aillent murir leurs propositions de solution permettant de désamorcer la crise entre le préfet et eux.

De N’zérékoré Niouma Lazare Kamano pour ledjely.com

Tél :+224622783505

 

A lire  BOULBINET : l’Ecole des sourds-muets en proie à de grosses difficultés