URGENT/ N’ZEREKORE: une manifestation de jeunes programmée pour le départ du préfet

De toute évidence, le pardon du gouverneur, Ismael Traoré, à l’adresse des jeunes de N’zérékoré -pour les propos du préfet, Sory Sanoh- ne suffit pas. Au sortir d’une réunion, ce dimanche 8 mars 2020, les 22 secrétaires généraux de la jeunesse de la commune urbaine annoncent une manifestation de rue prévue pour le 10 mars prochain,  pour exiger le départ du préfet. Les responsables de jeunes des 22 quartiers de la ville étaient au rendez-vous.

A lire  N’ZEREKORE : explosion des décès maternels

Il y a quelques jours, le gouverneur de la région a invité  les représentants des jeunes pour présenter les excuses des autorités pour les propos du préfet, jugés malveillants par les populations. Selon François Édouard Koné, président de l’Union régionale des jeunes, le gouverneur avait promis 48 heures pour annoncer le départ du préfet via un décret signé dans ce sens : «  le préfet en personne devait présenter ses excuses. Mais jusque là rien n’est fait. Il n’y a plus de négociation possible, il doit partir. »

A lire  CEDEAO/VISION POST 2020 : la Guinée abrite des journées de consultations nationales

Il faut rappeler que le 28 février dernier, le préfet de N’Zérékoré, El Hadj Sory Sanoh, lors d’un point de presse, a déclare notamment : « je suis avec Alpha condé depuis 1993, même s’il veut tuer je le suis dans sa démarche. » Depuis, ces propos qui ont provoqué des indignations au sein de l’opinion publique, suscite encore des réactions dans la capitale de la Guinée forestière.

De N’zérékoré, Niouma Lazare Kamano pour ledjely.com

Tél:+22422783505