SIDYA TOURE au bercail : «il y a de sérieux problèmes dans ce pays…ça ne se réglera pas par la force »

Après plusieurs semaines d’absence en Guinée, le leader de l’Union des forces républicaines, Sidya Touré, est rentré  ce lundi 9 mars 2020.  Dès sa descente de l’avion, l’opposant  s’est aussitôt prononcé sur la situation sociopolitique du pays.  Extrait de son discours.

 «Je pense qu’Alpha Condé et les autorités devraient réfléchir. Ce n’est pas au moment où tout le monde s’intéresse à la Guinée, qu’il faut procéder à des arrestations, à des déportations jusqu’à Sôrônkoni. On ne peut pas continuer comme ça. Si nous voulons calmer la situation dans notre pays, ce n’est pas de cette manière qu’on doit procéder. Comme le dit Napoléon, on peut tout faire avec la baïonnette sauf s’assoir là-dessus. Il y a de sérieux problèmes dans ce pays et ça ne se réglera pas par la force. Si on n’a pas le consensus national, personne ne s’assoira  sur notre tête. Je reviens de la Côte d’Ivoire. Le jour où le président Ouattara a dit qu’il ne sera pas candidat, tout le monde était dans la rue. Et depuis, c’est calme partout.  Le jour où Alpha Condé dira qu’il n’est pas candidat, la Guinée reviendra à ce qu’elle était.

A la CEDEAO, il faut dire qu’on ne peut pas auditer un fichier dans dix jours,  on ne peut non plus faire en sorte qu’une partie de la population vote  et croire  que la communauté internationale va appuyer qu’une autre partie de la population ne vote pas. Il faut que les gens reviennent sur terre…»

Ibrahima Kindi BARRY

A lire  NOUVELLE CONSTITUTION : Sekou Kouréissy Condé n’en a vu ni « l’avant-projet, ni le projet »