SADEN 2020: Alpha Condé donne le coup d’envoi

C’est ce mercredi 11 mars 2020, que la seconde édition du Salon des entrepreneurs de Guinée (SADEN 2020) sera officiellement lancée autour du thème : «  L’entrepreneuriat comme accélérateur  de développement  des chaînes de valeur agro-alimentaire». Mais les organisateurs avaient prévu un cocktail d’ouverture que le président Alpha Condé a présidé dans la soirée de ce mardi, dans un hôtel de la place. A l’occasion, on a planté le décor autour de cette seconde édition.

A lire  ANTI-3ème MANDAT : le mouvement ‘’Alpha doit partir’’ lancé à N’zérékoré

Au total, 2500 personnes se sont inscrites  sur la plateforme de SADEN afin de prendre  part aux travaux du Salon. Participants parmi lesquels on a qui viennent des régions de N’zérékoré, Faranah, Mamou, Labé et Boké. Kankan et Kindia avaient, quant à elles, accueilli les saden régionaux, respectivement le 18 janvier et le 1er février 2020.

Mariam Mohamed Keita, lauréate du prix SADEN 2019 a été la première à prendre la parole au cours de cette soirée inaugurale. Elle en a profité pour exposer notamment à l’intention du président de la République, les problèmes auxquels les entrepreneurs guinéens sont confrontés.  Des problèmes qui affectent, selon elle, tout particulièrement le secteur agricole : « incidents liés à la destruction par le feu de terrains agricoles, incidents rencontrés pendant le transport des marchandises, absence de protection ou d’assurance pour les exploitants agricoles contre les incidents, accès et sécurité des domaines, accès au financement et à la technologie».

A lire  Le FNDC fait le bilan de la journée et déplore une nouvelle victime

Justement, Sekouba Mara, directeur général de l’Agence guinéenne pour la promotion de l’emploi (AGUIPE), par ailleurs président du Comité d’organisation du SADEN, fait remarquer celui-ci a été initié pour aborder des problèmes tels que ceux énoncés précédemment.  Et pour c’est pourquoi dit-il :

Au-delà des objectifs et de l’impact du SADEN sur les acteurs clés de l’écosystème entrepreneurial dont l’Etat, ce salon est un véritable outil de cohésion : 

  • Gouvernementale : au vu de l’investissement des départements et autres structures, pour ensemble appréhender une problématique qui n’est pas des moindres.

  • Mais aussi sociale : car axé sur le secteur noble qui est l’agriculture et ses chaines de valeur.

Quant à lui, il a dit le plaisir que lui inspire l’organisation du SADEN qui, à l’en croire participe de son ambition d’autonomisation de la jeunesse. Mais l’autre raison de la satisfaction qu’il tire du Saden de cette année, c’est la thématique qui lui est associée. « Je dis toujours que l’avenir de la Guinée, c’est l’agrobusiness. Bien sûr, nous avons des mines, qui sont de plus en plus exploitées pour permettre d’avoir des infrastructures, l’énergie, etc… mais le développement c’est l’agrobusiness. C’est-à-dire la chaine de production, allant de la production à la transformation et à la commercialisation ».

A lire  RD CONGO : un an d’Ebola

Car pour le président Alpha, pour aborder l’agriculture, il faut l’envisager dans la globalité du secteur et des opportunités qu’il offre. « Financer seulement l’agriculture, ce n’est pas sûr qu’ils puissent rembourser, mais si à la fois, on leur permet de financer l’agriculture, la transformation et la commercialisation, certains pourront s’en sortir.. C’est pourquoi nous vous encourageons à vous organiser afin que vous puissiez couvrir la chaine de production. Le gouvernement est décidé à vous accompagner », promet-il aux organisateurs, et à travers eux, aux jeunes du pays.

Balla Yombouno