Ledjely.com
Accueil » GUINEE: le FNDC publie la liste des promoteurs du coup d’Etat constitutionnel à Kankan
Haute-Guinée Politique

GUINEE: le FNDC publie la liste des promoteurs du coup d’Etat constitutionnel à Kankan

Le Front national pour la défense de la constitution (FNDC) avait annoncé les couleurs. Le Front anti-nouvelle constitution avait promis de rendre publique une liste d’individus qui, dans la ville de Kankan, fief traditionnel du président Alpha Condé, entraveraient toute velléité de contestation. Constitués en une milice qui ne dit pas son nom, lesdits promoteurs useraient de tout pour empêcher ou étouffer l’expression de la contestation. Le FNDC évoque à propos un climat de terreur qu’on fait planer au-dessus de la tête de ceux qui voudraient émettre un son de cloche qui soit différent de la ligne définie par le pouvoir. Le Front cite en guise d’illustration, l’attaque des sièges des principaux partis d’opposition dans la ville ainsi que l’obstruction à des procédures judiciaires qui auraient pu déboucher sur les auteurs d’un certain nombre d’actes de violences perpétrés contre les opposants à une nouvelle constitution.

ci-dessous le communiqué du FNDC assorti de la liste en question

COMMUNIQUE N°082

Le FNDC publie ce jeudi 12 mars 2020, la cinquième liste des promoteurs et complices du coup d’Etat constitutionnel en Guinée. La présente liste est spécialement consacrée aux principaux chefs de l’escadron qui sème la terreur à Kankan en commettant de graves violations des droits humains avec la complicité des services de sécurité et de certaines autorités locales.

Kankan est l’une des premières villes où les citoyens se sont fortement mobilisés pour exprimer leur opposition catégorique au projet de troisième mandat. Cette contestation s’est malheureusement heurtée à une répression sauvage avec un mode opératoire singulier.

Le régime de M. Alpha Condé, conscient du rejet de son projet de présidence à vie par l’écrasante majorité du Peuple de Guinée, a créé une milice pour réduire au silence les opposants au coup d’État constitutionnel à Kankan.

Cet escadron de la terreur qui a remplacé les services de sécurité dans la répression et l’intimidation est composé de loubards bien protégés et entretenus par certaines autorités locales et des cadres du RPG.

Telle une milice, ce petit groupe d’extrémistes est à la base de la destruction, à Kankan, des sièges des principaux partis politiques d’opposition membres du FNDC. Depuis le début des manifestations, ces genres de violence et d’agressions physiques dirigées contre les membres du FNDC ont déjà occasionné un mort des suites de bastonnade, des dizaines de blessés et d’importants dégâts matériels. Plusieurs de nos militants ont été arbitrairement arrêtés et emprisonnés.

Par ailleurs, une plainte a été portée contre certains membres de cette milice depuis le 07 mai 2019. Les autorités locales de Kankan ont usé de tous les moyens pour torpiller cette procédure en faisant obstruction à la justice.

Par ces actes d’injustice et de violence savamment orchestrés, M. Alpha Condé et son clan d’arrivistes veulent cacher la réalité, empêcher l’expression de la déception en intimidant les populations pour faire croire que Kankan soutient le projet de 3ème mandat.

Le FNDC dénonce et condamne ces exactions ainsi que les manœuvres du pouvoir à créer  des zones de non droit, où certains citoyens sont placés au dessus de la loi et autorisés à agresser d’autres citoyens qui défendent la Constitution de leur pays.

Le FNDC fera une large diffusion de la liste de ces treize responsables de l’escadron de la terreur et engagera incessamment des poursuites auprès de toutes les institutions de justice pour qu’ils répondent de leurs forfaitures.

Nous réaffirmons notre soutien à toutes les victimes de la répression ainsi qu’aux populations muselées de Kankan qui demeurent profondément opposées à la division et au projet égoïste d’un seul homme au détriment de tout un peuple.

Que ces ennemis de la République qui sont manipulés pour s’attaquer à leurs propres frères sachent qu’ils se battent aveuglément pour une cause perdue. Le temps de la justice est très proche pour la majorité silencieuse de Kankan.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons!

Conakry, le 12 mars 2020

Articles Similaires

FAUT-IL DISSOUDRE L’ASSEMBLÉE NATIONALE ? « Il faut quand-même respecter le choix des électeurs », estime Albert Damantang Camara

LEDJELY.COM

KANKAN : le gouverneur, Sadou Keita, adopte de nouvelles mesures face à la recrudescence de l’insécurité

LEDJELY.COM

JOURNÉE DE MANIFESTATION : des incidents signalés entre forces de l’ordre et manifestants à Bambeto

LEDJELY.COM

JOURNÉE DE MANIFESTATION DE L’UFDG et DE l’ANAD : notre constat sur l’autoroute Fidel Castro

LEDJELY.COM

KANKAN : la ville confrontée à une pénurie d’eau potable

LEDJELY.COM

Décès de Mamadou Tandja, ancien président du Niger

LEDJELY.COM
Chargement....