N’ZEREKORE/ JUSTICE: plusieurs jeunes opposés à l’ex-préfet libérés

A N’zérékoré,   5  des jeunes – interpellés le 10 mars dernier, lors de la marche pour le départ du préfet sortant, Sory Sanoh- ont été libérés ce lundi 16 mars 2020, par le tribunal de première instance de la région. Ils recouvrent la liberté pour délit non constitué.

Ils sont 5 personnes à retrouver la liberté : Antoine Kolié, Siba Bilivogui, Biboys Beavogui, Pierre Mahomou et Fassou Gbammou. Le 6ème, Antoine Kpoghomou a été condamné à 3 mois de prison avec sursis et devra payer 500.000 GNF d’amande.

Dans la foulée de la manifestation des jeunes pour exiger le départ de l’ancien préfet, nous vous le disions dans une précédente publication,  ils ont été arrêtés pour participation délictueuse à un attroupement non autorisé.

Il faut rappeler que  le départ de l’ancien préfet a été exigé par  les jeunes de cette localité  en raison de son discours dans lequel il indiquait être prêt à suivre Alpha Condé même si ce dernier envisageait de tuer. Depuis, Sory Sanoh, contesté par les populations dont les jeunes, a été muté à Kérouané.

De N’Zérékoré, Niouma Lazare Kamano pour ledjely.com

Tél:+224622783505

A lire  N’ZEREKORE : débat autour des techniques culturales du fonio