Ledjely.com
Accueil » GUINEE: le Nigeria aussi demande des « élections inclusives »
Afrique Politique

GUINEE: le Nigeria aussi demande des « élections inclusives »

Comme à la veille du 1er mars 2020, la pression s’accentue sur les autorités guinéennes. En raison tout particulièrement du refus du gouvernement guinéen de consentir au retour dans le processus électoral des opposants, la CEDEAO refuse l’envoi d’une mission d’observation électorale pour le double scrutin de ce 22 mars, alors que l’Union européenne de son côté, estime que les conditions d’un scrutin « sérieux, apaisé et dont le résultat puisse être accepté de tous, ne sont pas réunies« . Eh bien, dans le même sillage, c’est le géant sous-régional qui, de son côté, vient de rendre publique une déclaration en vertu de laquelle il demande à tous les acteurs de s’engager dans des élections « transparentes, libres, équitables et pacifiques qui doivent être inclusives, afin de consolider la paix et la stabilité dans la République de Guinée ». Au demeurant, dans la même déclaration, le Nigéria rappelle qu’en dépit des problèmes politiques et sécuritaires persistants, l’Afrique de l’ouest a néanmoins réalisé d’importants progrès dans la « construction et le renforcement de la légitimité des institutions démocratiques, la tenue d’élections ouvertes, la garantie de transitions pacifiques et l’amélioration de l’état de droit »

A lire  Violences au Fouta : les curieuses explications d’Alpha Condé

ci-dessous, l’intégralité de la déclaration du gouvernement nigérian sur les derniers développements en Guinée

Le gouvernement fédéral du Nigéria a observé avec un intérêt vif et constructif les récents développements politiques et sociaux en République de Guinée.

  1. Le Nigéria estime que l’Afrique de l’Ouest a réalisé des progrès démocratiques importants et louables. Malgré des problèmes politiques et de sécurité persistants, des progrès gigantesques ont été accomplis dans la construction et le renforcement de la légitimité des institutions démocratiques, la tenue d’élections ouvertes, la garantie de transitions pacifiques et l’amélioration de l’état de droit dans notre sous-région.
  2. En tant que pays, notre foi dans la démocratie en tant que fondement de la paix, du progrès, du développement et de la stabilité dans la sous-région est inébranlable et nous restons fermes dans notre attachement à des moyens pacifiques de règlement des conflits. Nous exprimons donc une forte confiance au peuple de la République de Guinée pour agir pacifiquement et de concert, afin de résoudre tous les problèmes internes; et que le gouvernement guinéen devrait fournir l’environnement propice requis.
  3. À cette fin, le gouvernement fédéral du Nigéria appelle tous les acteurs politiques et autres parties prenantes du pays à s’abstenir de toute violence et à s’engager dans des élections transparentes, libres, équitables et pacifiques qui doivent être inclusives, afin de consolider la paix et la stabilité dans la République de Guinée.

La copie en anglais

Articles Similaires

DISCOURS CONTROVERSÉ D’ALPHA CONDÉ : réactions partagées à Kankan

LEDJELY.COM

Le CNOSCG condamne « avec la dernière énergie » les propos du président Alpha Condé à Kankan

LEDJELY.COM

PRESIDENTIELLE 2020 : la Coordination nationale des unions forestières sur le terrain pour barrer la route à Alpha Condé

LEDJELY.COM

COTE D’IVOIRE : le choc des égos plane sur la présidentielle

LEDJELY.COM

PRESIDENTIELLE 2020 : l’énergie au cœur du programme politique de la NGR

LEDJELY.COM

CÔTE D’IVOIRE : l’opposition fait front commun contre la candidature d’Alassane Ouattara

LEDJELY.COM
Chargement....