Le FNDC déplore et dénonce les violences à relents communautaires de N’zérékoré

Comme nous le disions depuis hier, la situation demeure toujours tendue à N’zérékoré. Tendue et préoccupante. D’autant de ce côté, les violences prennent de plus en plus une tournure communautaire. Une situation que déplore le Front national pour la défense de la constitution et qu’il impute aux discours va-t-en guerre et à l’appel à la violence que le président de la République a lui-même tenus notamment lors de la dernière campagne électorale. Etablissant un bilan d’au moins 4 morts suite à ces violences, le Front anti-troisième mandat appelle les Guinéens à ne pas se laisser entraîner dans la division. 

A lire  DOUBLE SCRUTIN DU 22 MARS: le collectif des partis engagés accentuent la pression