COVID-19 : Kankan à l’épreuve de la prévention

Les mesures de préventions  contre le COVID-19, engagés par les autorités sont partiellement observé à Kankan. Au lendemain de l’adresse à la nation du  président  Alpha Condé, du quartier Gare en passant par Korialen jusqu’à Senkerefara, les mosquées sont restées fermées ce vendredi jour de la grande prière.  Dans la circulation, beaucoup de citoyens utilisent des bavettes. Aussi,    le lavage des mains est obligatoire dans tous les services.

 «  Nous n’avons pas de moyens comme les pays occidentaux, alors, c’est mieux d’interdire le regroupement »,  affirme soeur Marguerite Dramou de la congrégation saint Joseph de Cluny.  Selon elle, les fidèles de la cathédrale sont disposés à respecter les mesures de prévention à la lettre.

Du côté des fidèles musulmans, une rencontre d’urgence s’est  tenue  ce vendredi pour discuter des  dispositions à prendre. Pendant ce temps, les mosquées sont restées fermées durant toute la période de la prière du vendredi.

Dans  plusieurs restaurants de la ville et autres  lieux de loisirs,  des sceaux d’eaux sont  placés à chaque rentrée : « chaque client lave ses mains  avant de rentrer.  Je veux de l’argent, mais ma santé est plus importante », explique  Mariam Diakité responsable du restaurant la Montagne de kabada2.

En revanche,  à la devanture  des banques, les mesures de préventions ne sont pas de rigueur : «  en ce moment de payement des salaires,  les fonctionnaires sont alignés de façon désordonné. Les uns sont collés aux autres, il n’y a même pas de passage »,  déplore un agent de santé. Le même désordre est visible dans les marchés.

A lire  LABE/MANIF : deux morts et plusieurs blessés

Depuis Kankan

Michel Yaradouno pour le djely. Com

Tel: 620 997 057