N’ZEREKORE: l’UFDG réagit aux accusations contre Cellou Dalein Diallo

Dans une déclaration que nous rendions publique il y a quelques jours, le RPG-arc-en-ciel, se prononçant sur les violences meurtrières que N’zérékoré a enregistrées dans le sillage du double scrutin d’il y a deux semaines, avait imputé ces dernières à Cellou Dalein Diallo. Depuis, beaucoup ont émis des doutes sur la pertinence de ces allégations. Mais cette fois, c’est la principale concernée, à savoir l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) qui y réagit à son tour. Via une déclaration de sa cellule de communication, elle accuse le pouvoir de faire dans la diversion. “Le pouvoir dont la main noire est derrière ces hideux événements a compris que, pour se sauver, il fallait détourner l’attention de la Nation et du monde. Par la technique du bouc émissaire : ce sera l’UFDG et son Président. Par le moyen du mensonge dont il est coutumier : ce sera la litanie de calomnies égrenées dans la Déclaration du RPG le jeudi 26 mars 2020 à son siège”, peut-on notamment lire dans la déclaration. Et en définitive, l’UFDG suggère: “Au lieu de fomenter de faux complots, le RPG-arc-en-ciel devrait plutôt encourager son gouvernement à coopérer avec les Nations Unies en vue de diligenter la mise en place d’une Commission d’enquête internationale pour faire toute la lumière sur ces crimes conformément à la demande du FNDC”. 

 

A lire  KINDIA : les anti-troisième mandat passent outre l’interdiction