Ibrahima Diallo : « 4 pick-ups remplis d’agents cagoulés quadrillent mon domicile »

Le domicile du  responsable des opérations du Front national pour la défense de la constitution (FNDC), Ibrahima Diallo est à nouveau quadrillé ce lundi 30 mars 2020, par des forces de l’ordre.  Pour l’instant,  aucune explication sur les motivations de cette opération n’est donnée.

A lire  CARBURANT: le gouvernement cède à la pression et ramène les prix à 9 000 GNF

« C’est une voisine qui m’a alerté », explique Ibrahima Diallo, au sortir du tribunal dans le cadre du contrôle judiciaire dont il fait objet depuis un certain temps. Selon lui, seule la domestique se trouve en ce moment dans son appartement : « mon épouse est allée au service. Je ne suis  pas présent non plus ! »  Dans la foulée, il précise : «  J’apprends que  4 pick-ups  remplis d’agents cagoulés  bloquent les  4 issues qui mènent à mon domicile. »

Dans un communiqué, le FNDC   écrit : « nous  condamnons  fermement  ces manœuvres d’intimidation orchestrées par le régime autoritaire de M. Alpha Condé.»

 

GMC