N’ZEREKORE/VIOLENCE : le commerce secoué par une fausse alerte !

Au grand marché de N’Zérékoré, ce lundi 30 mars 2020, des  boutiques, des magasins  et plusieurs autres commerces sont fermés depuis 10 h.  En cause,  une rumeur d’origine inconnue s’est emparée de la ville, dans la matinée,  indiquant que la mosquée de Hermakono a été incendiée par des jeunes gens dans un affrontement. Dans ce vent de panique, les commerces ont été  perturbés. La circulation aussi.

A lire  COYAH-DABOLA : Moustapha Naité sur l’état du chantier

En réalité, aucune mosquée n’a été incendiée ce lundi. Néanmoins,  un dispositif sécuritaire est installé dans le quartier, juste en face de l’école primaire Nyen Sokoura 2.  Les enquêtes sont en cours pour trouver la source de cette rumeur qui  intervient quelques jours seulement après les affrontements post-électoraux qui ont fait plusieurs morts et dégâts matériels dont des maisons de culte.

A lire  8 MARS: Déclaration conjointe de la Délégation de l'UE et des pays membres en Guinée

Alors que nous mettions cette dépêche en ligne,  la vie reprenait progressivement son train-train habituel.

De N’Zérékoré, Niouma Lazare Kamano pour ledjely.com

Tél:+224622783505