N’ZÉRÉKORÉ COVID-19 : les mesures préventives négligées

Dans la capitale de la Guinée forestière, les  mesures sanitaires  exigées par les autorités  pour lutter contre le COVID-19,  ne sont pas totalement suivies. Plusieurs lieux de loisirs sont partiellement ouverts.  Tandis que les  conducteurs de mototaxis  et les chauffeurs de  véhicules qui font la navette entre la commune urbaine et les marchés hebdomadaires   passent outre  des mesures préventives.   Aussi, au grand marché de la ville, la foule reste constamment compacte.

A lire  SAHEL : quand les terroristes se déchaînent

« Les  citoyens sont exposés  au COVID-19 », déplore  Lamah Michel, citoyen. Qui trouve insuffisantes les mesures  éditées par les autorités : « les gens se rencontrent plus  dans la journée par rapport à la nuit.  Elles devraient, selon lui,  plutôt confiner les citoyens dans  la journée  au lieu  de décréter un couvre-feu  nocturne.

Du côté des autorités communales, on annonce l’installation des kits de lavage des mains  au niveau des  points d’entrée du grand marché. « il sera installé au grand rondpoint du marché mais aussi à tous ses points d’entrée  des kits sanitaires », indique Moriba Albert Delamou, maire de la commune. En attendant, il  invite les détenteurs d’engins roulants au strict respect des mesures : « tout conducteur de taxi moto qui sera pris au-delà de 21h, sera verbalisé. Il en est de même les propriétaires de bars. »

Notons qu’aucun cas de COVID-19  n’est encore enregistré dans la préfecture de N’Zérékoré.

Niouma Lazare Kamano, correspondant régional pour ledjely.com

Tél :+224622783505