Ledjely.com
Accueil » MAIRIE DE KANKAN : on se réconcilie
A la une Haute-Guinée Politique

MAIRIE DE KANKAN : on se réconcilie

Récemment, via une lettre qu’ils avaient adressée au gouverneur de la région de Kankan, les conseillers issus des rangs de l’opposition de la mairie de cette ville se plaignaient de la gestion du maire Mory Kolofon Diakité. Au général Mohamed Gharé, ils se plaignaient tout particulièrement de la gestion opaque de l’ensemble des activités de la mairie par le seul maire. A la clef, ils avaient d’ailleurs annoncé leur retrait temporaire des activités de la commune. Eh bien, leur démarche semble avoir payé. En tout cas, avec la médiation du gouverneur et du préfet, l’harmonie semble de retour entre les différents conseillers.

Une rencontre entre les parties aura été nécessaire pour sceller cette réconciliation. Rencontre tenue dans les locaux de la préfecture et à huis-clos le jeudi 2 avril et qui n’a été rendue publique que ce vendredi 3 avril 2020. « Les autorités nous ont appelés pour discuter. Elles nous ont invités à travailler en équipe afin de permettre le développement de Kankan », explique le secrétaire fédéral du Bloc libéral et conseiller. Par ailleurs, selon Lanciné Condé, « chaque partie a donné les explications et finalement, on est parvenu à s’entendre car malgré nos divergences politiques, nous travaillons tous pour la ville de Kankan et c’est pourquoi nous avons mis de côté nos égo après les excuses du maire ».

A en croire le conseiller, les parties se seraient même entendues pour que des bases solides soient mises en place en vue d’une nouvelle dynamique. « Nous sommes en train de travailler afin de réparer tous les dommages causés. Nous voulons mettre cette fois-ci les choses sur place avant de recommencer le travail. Il faut travailler d’abord de telle sorte que chaque conseiller se sente bien à l’aise dans la commission où il sera, car ces commissions doivent être dynamisées », explique-t-il sans pour autant donner d’amples précisions sur ce travail préparatoire.

Sollicité à son tour, le maire Mory Kolofon Diakité fait son mea culpa du bout des lèvres: « Personne n’est parfait et nous sommes tous Guinéens. Il faut qu’ont fume le calumet de la paix pour l’émancipation de Kankan ».

Il faut dire que plus tôt dans la semaine, on a pu apercevoir quelques conseillers frondeurs au côté du maire lors d’une rencontre avec les chefs de quartiers de la ville de Kankan.

Kankan Michel Yaradouno pour Ledjely.com

Tel: 620 997 057

Articles Similaires

Grâce à la Fondation Colgate International, des savons ont été distribués aux personnes vulnérables

LEDJELY.COM

Boké, une ville qui étouffe sous la poussière !

LEDJELY.COM

FONIKE MENGUE : un Collectif d’ONG demande la libération immédiate de l’activiste

LEDJELY.COM

ÉTHIOPIE : la situation incertaine et précaire à Mekele laisse toujours planer l’inquiétude

LEDJELY.COM

Pour comprendre le mal et panser notre pays, le dialogue entre Guinéens est impératif

LEDJELY.COM

PONT 8 NOVEMBRE : des militaires demandent à certains passants de payer de l’argent

LEDJELY.COM
Chargement....