Ledjely.com
Accueil » KANKAN : les mendiants à l’heure du COVID-19 !
A la une Societé

KANKAN : les mendiants à l’heure du COVID-19 !

A Kankan, la fermeture des  mosquées et autres lieux  de rencontre – en raison du COVID-19- crée de sérieux problème aux mendiants : que faire pour se  nourrir dans une atmosphère où chacun  contrôle  son contact…C’est le sauve-qui-peut !

Dans un  complet déteint par l’usure  du le temps, portant une pair de chaussure  tout aussi usée,  Djelima Kouyaté – rencontrée  non loin de la grande mosquée-  explique son désespoir : «  nous ne mangeons que si les fidèles nous glissent quelques billets, mais avec la fermeture des lieux de culte, nous trouvons difficilement de quoi manger. »  Elle dit n’avoir jamais  vécu un tel calvaire dans sa vie : «  parfois on peut faire le tour de la ville sans obtenir 5000GNF.  Les gens qu’on croise dans la rue  nous évitent. Ils  ont peur de nous les  approcher en raison de cette maladie. »

Pour  Fatim Sidibé,  une autre mendiante, dit être obligée forcer son sort rentrant dans des foyers : «  il n’est pas question d’avoir peur du coronavirus.  Je ne peux pas respecter toutes les mesures de préventions de cette maladie. Elle  va devoir me tuer, mais   je  ne laisserai jamais mes enfants mourir de faim. »  Quand on a rien à manger, s’interroge-t-elle, quel  choix  peut-on faire : « acheter un masque  alors qu’on a pas 5000GNF par jour ? »

Selon Aminata  Bérété; inspectrice régionale de l’action sociale de la promotion féminine et de l’enfance  des mesures sont sur le point d’être prise  pour fournir des les kits aux personnes les plus vulnérables.

Il faut rappeler que la préfecture de Kankan compte un nombre important de mendiants qui vivent dans la même situation.

Depuis Kankan

Michel Yaradouno pour le djely. Com

Tel: 620 997 057

Articles Similaires

FONIKE MENGUE : un Collectif d’ONG demande la libération immédiate de l’activiste

LEDJELY.COM

ÉTHIOPIE : la situation incertaine et précaire à Mekele laisse toujours planer l’inquiétude

LEDJELY.COM

Pour comprendre le mal et panser notre pays, le dialogue entre Guinéens est impératif

LEDJELY.COM

PONT 8 NOVEMBRE : des militaires demandent à certains passants de payer de l’argent

LEDJELY.COM

Labé touchée par une crise de sel suite à la fermeture des frontières

LEDJELY.COM

Tierno Monénembo : « Je ne reculerai pas »

LEDJELY.COM
Chargement....