Ledjely.com
Home » TRANSPORTS : le ministre Aboubacar Sylla visite le port sec de Kagbelen.
A la une Publireportage Transport

TRANSPORTS : le ministre Aboubacar Sylla visite le port sec de Kagbelen.

Le ministre des transports accompagné du directeur-pays de Bolloré  Transport et Logistics Guinée,  la directrice générale du Port autonome de Conakry et la directrice générale de Conakry Terminal, a visité ce lundi 27 avril 2020, le port sec de Kagbelen,  de la commune urbaine de Dubreka.  Objectif ?  Toucher  du doigt le niveau d’avancement des travaux en vue de son opérationnalisation prochaine.

[irp]

Dans le cadre de la croissance du trafic routier et de la réduction de la pression sur les espaces de stockage du Terminal à Conteneurs, Conakry Terminal a entrepris l’aménagement d’une plateforme de stockage et de livraison de véhicules dans l’enceinte du Port sec de Kagbelen. Ce projet d’un coût global de 1,7 million d’euros dont 1 million d’euros de travaux d’infrastructure et 700,000 euros d’acquisition de matériel, intégralement financé pas Conakry Terminal, a nécessité l’implication de toutes les parties prenantes. Le projet est en particulier conduit en étroite collaboration avec la Direction Nationale des Douanes qui a dédié une équipe projet sur le sujet ainsi que la Direction Générale du Port qui a assuré la supervision du chantier par le bais de sa Direction technique.

La visite de ce port sec d’un espace de 30 hectares intervient quelques jours après l’arrivée des portiques au port autonome de Conakry.

Selon Jean-Christophe Tranchepain, directeur-pays de Bolloré Transports & Logistics Guinée, le développement  du port sec de Kagbelen répond au défi de rendre plus compétitif le port autonome de Conakry en libérant de l’espace de stockage.  « Au cours d’une réunion  à laquelle prenaient part le ministère des Transports et le Port autonome de Conakry et bien entendu nous aussi, on a décidé que plutôt d’avoir ce terrain de 30 hectares qui nous a été confié au niveau de la concession, de l’aménager pour nous permettre d’une part d’augmenter le volume possible de réception  à l’intérieur du port, et d’autre part, de décongestionner, offrir un peu plus de place à l’intérieur du port pour recevoir soit  des conteneurs pleins, soit des conteneurs vides et d’avoir une très grande fluidité dans le port », explique-t-il

Revenant sur la réception récente des portiques de parc, Jean-Christophe Tranchepain a relevé que le groupe Bolloré Transports Logistics a respectivement investi 6,8 et 5 millions d’euros pour l’acquisition et pour le travail de génie civil. Quant au port sec dont l’aménagement a coûté 2 millions d’euros, il promet que sa mise en service permettra l’emploi de 80 à 100 personnes.  Ce qui, à l’en croire, est le signe de la confiance que le Groupe Bolloré a vis-à-vis de la Guinée.

[irp]

Quant à lui, Aboubacar Sylla, le ministre des Transports estime que la mise en service partielle du port  sec de Kagbelen est une grande avancée dans la stratégie de déconcentration des formalités administratives et douanières de sortie des marchandises du port autonome de Conakry. « Le fait de délocaliser partiellement le stockage de véhicules doit libérer évidemment plus d’espace et réduire l’engorgement de ce port et permettre donc plus de  fluidité des marchandises. C’est une très bonne chose qui va dans le sens d’une amélioration des  performances du port autonome de Conakry et surtout d’une  amélioration de sa compétitivité.  Donc, nous avons bien apprécié ce travail que nous avons commandé au groupe Bolloré et qui l’a exécuté dans les délais  qui étaient convenus et je crois que ce n’est qu’un début », se réjouit-il. .

Enfin, la directrice générale du port autonome de Conakry, de son côté, note avec satisfaction la réalisation de la plateforme RoRo qui, selon elle, était impatiemment attendue des clients: « la réalisation de cette plateforme permettra de désengorger le terminal à conteneur. Et le port autonome va accompagner le groupe Bolloré Transports Logistic pour  la réalisation de la connexion ferroviaire. Nous demanderons  aux autorités de nous aider pour que nous puissions réaliser  cette connexion ferroviaire entre le port maritime  et le port sec de Kagbelen”, plaide-t-elle.

[irp]

A noter qu’en dépit du contexte sanitaire lié à la pandémie du Covid-19, le Groupe Bolloré, à travers sa filiale Conakry Terminal, continue à assurer la chaîne d’approvisionnement de la Guinée et à tenir ses engagements résultant de la convention du partenariat public-privé avec le port autonome de Conakry.

Balla Yombouno

Articles Similaires

LABE/MANIF : deux morts et plusieurs blessés

LEDJELY.COM

Malgré l’interdiction, le FNDC maintient sa manifestation du lundi 20 juillet

LEDJELY.COM

COVID-19 : Sékou Kourouma, 3ème ministre déclaré positif

LEDJELY.COM

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Privacy & Cookies Policy
dolor. id non commodo Aliquam ut justo vel,