Ledjely.com
Accueil » GUINÉE : les organisations de défense des droits humains exigent la fin de la « chasse aux opposants »
A la uneActualitésPolitique

GUINÉE : les organisations de défense des droits humains exigent la fin de la “chasse aux opposants”

Au total, ce sont 14 organisations de défense des droits de l’homme qui signent la déclaration. Une déclaration dont le contenu, sans équivoque, appelle à la fin de la “chasse aux opposants et aux activistes des droits humains“. Naturellement, les auteurs prennent en charge les manifestations du mardi 12 mai à Coyah, Dubréka et Kamsar et dont la gestion par les services de sécurité s’était soldée par la mort d’au moins 7 personnes. A propos, les organisations de défense des droits humains exigent l’ouverture immédiate d’une information judiciaire susceptible de permettre de faire la lumière sur les violences commises à l’occasion. Au-delà, elles dénoncent la traque dont les responsables et militants du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) continuent de faire l’objet de la part des autorités. Une traque à laquelle elles appellent les autorités guinéennes à mettre la fin, tout en sollicitant la libération de ceux qui sont déjà arrêtés. 

Ci-dessous l’intégralité de la déclaration commune

 

 

Articles Similaires

Tribune : Crise de moralité, cancer de la Guinée 

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : la Défense critique le schéma de la « confrontation »

LEDJELY.COM

Naby Keïta : la sanction tombe !

LEDJELY.COM

Humanitaire : Unicef accompagne un concert de Sékouba Bambino dédié aux indigents

LEDJELY.COM

Enseignement pré-universitaire : le ministère dévoile le calendrier des examens de fin d’année

LEDJELY.COM

Kankan : plus de cent téléphones portables saisis à la prison civile

LEDJELY.COM
Chargement....