Ledjely.com
Home » GUINÉE : les organisations de défense des droits humains exigent la fin de la « chasse aux opposants »
A la une Actualités Politique

GUINÉE : les organisations de défense des droits humains exigent la fin de la « chasse aux opposants »

Au total, ce sont 14 organisations de défense des droits de l’homme qui signent la déclaration. Une déclaration dont le contenu, sans équivoque, appelle à la fin de la « chasse aux opposants et aux activistes des droits humains« . Naturellement, les auteurs prennent en charge les manifestations du mardi 12 mai à Coyah, Dubréka et Kamsar et dont la gestion par les services de sécurité s’était soldée par la mort d’au moins 7 personnes. A propos, les organisations de défense des droits humains exigent l’ouverture immédiate d’une information judiciaire susceptible de permettre de faire la lumière sur les violences commises à l’occasion. Au-delà, elles dénoncent la traque dont les responsables et militants du Front national pour la défense de la constitution (FNDC) continuent de faire l’objet de la part des autorités. Une traque à laquelle elles appellent les autorités guinéennes à mettre la fin, tout en sollicitant la libération de ceux qui sont déjà arrêtés. 

Ci-dessous l’intégralité de la déclaration commune

 

 

Articles Similaires

COTE-D’IVOIRE : Soro peut-être criminel, mais Ouattara n’est pas saint ! (Libre opinion)

LEDJELY.COM

CONVENTION DU RPG : déjà 15 personnes positives au Covid-19

LEDJELY.COM

KANKAN : Me Mohamed II Kourouma , avocat de la nouvelle constitution

LEDJELY.COM

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Privacy & Cookies Policy
porta. Praesent felis adipiscing libero libero. venenatis, ut