Ledjely.com
Accueil » SECTEUR DE L’ENERGIE : Cellou Dalein défend Cheick Taliby et flingue Alpha Condé !
A la une Actualités Energie Politique

SECTEUR DE L’ENERGIE : Cellou Dalein défend Cheick Taliby et flingue Alpha Condé !

Invité ce jeudi de l’émission « Les Grandes Gueules » de la Radio Espace FM, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a commenté le limogeage du ministre de l’Energie.

Après que des habitants de sa ville natale Kindia lui ont apporté leur soutien en manifestant hier devant la mairie contre son renvoi du gouvernement dirigé par Kassory Fofana, Cheick Taliby Sylla bénéficie apparemment la compassion de Cellou Dalein Diallo. Pour l’ancien Premier ministre et principal opposant au locataire du Palais Sekhoutoureyah, le président Alpha Condé est le seul et unique responsable de la mauvaise gestion du secteur de l’énergie en Guinée.

« J’ai appris que le ministre de l’Energie a été limogé. Mais le désordre qui est dans le secteur de l’électricité n’est pas à attribuer à un ministre mais à Alpha Condé lui-même. En 2014, je vous faisais ici même l’état de la gestion chaotique du secteur de l’énergie. On aime dire qu’il y a plus de 3 milliards de dollars américains qui ont été injectés dans le secteur de l’électricité et jusqu’à présent il n’y a pas de courant (électrique). Dès 2011, Alpha Condé avait décidé de faire un appoint de 100 mégawatts au niveau de Conakry. A l’époque, c’est Papa Koly qui était ministre de l’Energie. Un appel d’offres a été lancé et en plein dépouillement, Alpha Condé a demandé d’arrêter tout et il a attribué le marché à Asperbras. Moi-même, j’avais commis l’erreur pendant longtemps d’attaquer son fils parce qu’on m’avait dit que c’est lui qui avait amené cette entreprise, cette petite PME, qui n’avait aucune expérience dans le secteur de l’énergie. Cette entreprise a bénéficié du laxisme et de la corruption et elle n’a jamais pu livrer les 100 mégawatts. Ensuite, c’était K-Energie et une multitude de sociétés… Ce n’est jamais le ministre qui décide, c’est plutôt Alpha Condé qui impose aux ministres et ces derniers en profitent pour prendre leur part de commission », a dénoncé le leader de l’UFDG.

A lire  N'ZÉRÉKORÉ : de la préfecture, Sory Sanoh s’en va !

Ibrahima Kindi BARRY

Articles Similaires

MALI : enfin, un président de Transition !

LEDJELY.COM

LUTTE CONTRE LE COVID-19 ET CAMPAGNE ELECTORALE : 1,2 million de masques distribués aux partis en lice

LEDJELY.COM

Le Chef de Village PRAC, Youssouf Sampil, investi le 20 septembre 2020 à Baro, Parrain de la Fondation Malick CONDÉ

LEDJELY.COM

COVID-19: un cadre de réponse multisectorielle pour une Guinée résiliente et tournée vers l’émergence (Communiqué SNU)

LEDJELY.COM

PRESIDENTIELLE 2020 : Bouffonnerie du roi nègre

LEDJELY.COM

COVID-19 : Alpha Condé cède aux pressions des étudiants et des opérateurs culturels

LEDJELY.COM
Chargement....